Magazine féminin, tout sur la beauté

Confidentielles, c’est le site féminin pour tout savoir sur la crème de la beauté : au programme, les dernières tendances décryptées, des conseils beauté pour un minois radieux, des tutos pour des soins maison faciles à réaliser, mais aussi des fiches produits cosmétiques testées par la rédaction. Soins du visage, soins des cheveux, soins du corps, maquillage : tout pour prendre soin de soi des pieds à la tête !

La lecture inspirante du matin

On a trouvé le magazine idéal. Tout simplement. Le site féminin inspirant, prescripteur et pas nunuche pour un sou. Un support vraiment différent qui propose chaque semaine des portraits passionnants de femmes actives, des icônes telles qu'Arianna Huffington ou Inès de la Fressange aux jeunes fondatrices de start-ups ultra-dynamiques. On y chipe aussi des conseils de vie pro ou perso pas bateaux, des bons tuyaux sur le net ou des adresses affriolantes à tester sans plus attendre. Bref, un magazine ultra chouette que l'on déguste chaque matin avec son café, pour commencer la journée en découvrant des choses pas banales. Rencontre avec Véronique Forge-Karibian, fondatrice et directrice de rédaction de Business O Féminin

 

Quelques mots doux sur votre e-compagnon :

Business O Féminin est né du constat qu’il n’y avait pas de magazine business féminin qui s’adressait à la femme professionnelle.

Cela fait plusieurs années que cette idée mûrissait mais je n’avais pas encore osé me lancer dans cette aventure. J’ai commencé par faire un blog dans mon petit bureau à Londres en février 2013 puis ai proposé à ma sœur Caroline Forge, également journaliste (ex-Radio Classique), de me rejoindre, elle est aujourd’hui associée. Nous avons commencé à élaborer la suite à donner à ce blog en avril pour lancer finalement un vrai site fin juin 2013. J’ai constitué une équipe de journalistes que je connaissais depuis plusieurs années. Beaucoup d’entre elles ont travaillé avec moi sur mon émission Femmes d’exception (Direct 8, 2005-2009), cela rend l’ambiance de travail d’autant plus sympathique.  

L’ambition de ce magazine est de parler à la femme professionnelle, de lui montrer à la fois des femmes qui entreprennent (elles sont de plus en plus nombreuses) mais aussi des business leaders inspirantes. Notre section coaching doit lui donner des pistes de réflexion sur sa carrière et sur les chemins possibles. Par ailleurs, nous nous attachons à proposer une sorte de guide pratique en matière de mode, beauté, Fitness/nutrition, Geek et évidemment nos bonnes adresses pour femmes pressées !

Son truc en plus :

Business O Féminin souhaite mettre en avant notamment, les jeunes femmes de la génération Y et Z qui entreprennent. Je suis pour ma part de la génération X, donc pas si loin, mais suis bluffée par l’énergie et les talents de ces générations qui osent et se sentent totalement décomplexées par rapport à la notion d’ambition. Elles sont l’avenir, faisons donc plus attention à elles !

Sa plus belle aventure jusqu’à présent :

Le moment le plus fort reste évidemment le lancement de Business O Féminin, le 24 juin 2013. Etre « Live » après des mois de travail, c’était extraordinaire. Je me souviens de ma sœur Caroline me disant : « j’ai envoyé le communiqué de presse à tout mon réseau professionnel, soit plus de 600 personnes, ils adorent ! ». Nous avons tout de suite eu des contacts pour des partenariats. Nous en avons actuellement quatre : Direct Matin, Professional Women’s Network, le salon de la reconversion féminine Professionnel’ et NoMadMusic, un label musique lancé par deux jeunes entrepreneures que nous soutenons. D’autres sont en cours…

Nous avons récemment lancé Business O Féminin International, un site totalement en anglais avec son contenu propre. Nous souhaitons nous ouvrir à l’International et faire découvrir de belles histoires d’entrepreneures du monde entier tout instillant dans certaines de nos rubriques un zeste de « french touch ».

Son billet signature :

Je signe tous mes Edito par « Have Fun ! » car je pense qu’être heureux dans ce que l’on fait est un critère essentiel dans la vie. J’ai changé plusieurs fois de métier car je me lassais vite. Depuis que je suis journaliste (2005) et encore plus depuis que j’ai lancé Business O Féminin, il n’y a pas un jour où je ne me dis pas que j’ai beaucoup de chance car je n’ai pas l’impression de travailler. Donc oui « Have Fun », c’est mon motto, la vie est trop courte !

La femme entrepreneuse culte qui l'inspire tous les jours :

Je n’ai pas une femme entrepreneure en tête mais des femmes qui m’inspirent. J’adore écouter les aventures de chacune d’elles et connaître leur « déclic », ce point de non retour où l’on se dit : « C’est parti, je me lance ». Je me souviendrai toujours de ce jour-là !

Quelques e-inspirations :

J’aime beaucoup le nouveau magazine lancé par Net à Porter, « Porter », c’est un magazine papier, téléchargeable également, qui tente de renouveler le magazine féminin lui aussi.

Une playlist : celle de ma journaliste musique Eva Sauphie qui me fait découvrir toutes les nouveautés avant tout le monde et l’incontournable Beatrice Ardisson (qui est sur notre site).

Un compte twitter : Celui de Sheryl Sandberg et de mon amie New-Yorkaise Pamela Ryckman, auteur de « The stiletto Network ».

1 site : My Moon spots, qui vous donne envie de partir direct en vacances.

1 Instagram :  Le Festival d’Avignon

1 pinterest : Le New Yorker (Chaque couverture est une œuvre d’art ! et le contenu du grand journalisme).

Une journée bien remplie de votre côté de l’écran

Ma journée commence vers 7h du matin, j’écoute les news en anglais sur Radio 4 puis sur France Info sur mon iPad. Après, mon fils de 2 ans débarque dans notre chambre ce qui signe le début de la journée. Nous prenons le petit déjeuner ensemble puis je regarde mes mails et discute avec mes journalistes en France sur Skype. Trois fois par semaine, je fais 45 minutes de « spinning class » (Real Ryder) ce qui m’énergise pour toute la journée. Le reste de la journée est ponctué de rendez-vous, d’interviews. Je m’arrête vers 19h pour faire dîner mon fils et partager quelques moments précieux avec mon mari également entrepreneur. Je me remets souvent devant mon ordinateur vers 21 heures quand je ne sors pas. Je suis une adepte du « Networking », j’adore rencontrer de nouvelles personnes, tout cela me nourrit.

Un mot mantra à déguster au saut du lit

“Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait !” Mark Twain 

Plus d'infos
Par ici le site Business O Féminin !
 
Nous pensons que vous aimerez également
Cela devrait aussi vous intéresser : Hélène Fillières
Laissez un commentaire

Les derniers potins poudrés