Des sweats bavards chez French Disorder

Vous avez envie d’afficher votre bonne/sale humeur, d’assumer tout haut vos petits défauts, de narguer les passants avec votre jeune âge, de crier votre chauvinisme, de partager vos envies d’ailleurs ou de beau temps et de vous accorder un petit trip narcissique ? Faites-le avec des sweats ! French Disorder c’est LA marque des pulls qui papotent. Et c’est encore plus drôle quand des personnalités comme la bloggeuse Deedee ou l’illustratrice Pénélope Bagieu signent les messages. On est charmé. Aperçu. 

Quelques mots doux sur votre e-compagnon

« A l’origine du projet, nous sommes trois amis passionnés de mode et de shopping. On souhaitait se lancer dans une nouvelle aventure professionnelle après avoir mené des carrières respectives dans les domaines de la création textile, du e-commerce, et de digital marketing. Ensemble, on a créé en mai 2013 une marque de prêt-à-porter « Casual Chic » à notre image : des sweaters, T-shirts et débardeurs avec des coupes « dégaines », des imprimés arty et des messages décalés. Des bons basiques avec une top qualité… des pièces fétiches qu’on aime porter tous les jours. »

Son état d'esprit 

« On est en permanente ébullition créative, ce qui nous permet de réagir très très vite aux dernières tendances du moment et de proposer des nouveautés "on the go". C’est d’ailleurs pour assumer ce côté frénétique et légèrement "twisté" qu’on a choisi de s’appeler FrenchDisorder, nom du syndrome dont souffrent certains touristes japonais de passage à Paris. »

Son truc en plus 

« Notre postulat de départ : Réduire les intermédiaires dans la chaîne textile pour produire des vêtements avec la même exigence de qualité que les grandes maisons de prêt-à-porter (finesse des matières, top finitions…), pour les commercialiser deux à trois fois moins chers.
Pour produire nos collections, nous avons d’ailleurs sélectionné des fabricants reconnus pour leur collaboration avec les plus grands noms de la mode et dont les usines sont implantées au Portugal. Toute notre collection est produite vierge de tout motif, et dans un souci de préserver une approche Fast-Fashion, et d’être le plus réactif, tous nos imprimés sont conçus et sérigraphiés en série limitée dans nos ateliers à Bordeaux. »

Sa plus belle aventure jusqu’à présent

« Notre 1er passage télé, avec Ophélie Meunier qui portait le sweat PIPELETTE dans le Grand Journal sur Canal+. On a pu voir l’impact de la télé sur les ventes. Toutes les filles voulaient le même sweat qu’Ophélie. »

L’icône qui l’inspire tous les jours

Internet.

Sa pièce signature

« Le sweat boyfriend en molleton 100% coton tout doux… un vrai petit cocon tout en style ! »

Une journée bien remplie de votre côté de l’écran

« Le matin, les deux grosses priorités c’est de préparer les commandes du jour (sur le eShop nous garantissons l’expédition en 24h et c’est une promesse forte que nous nous devons de tenir) et puis répondre aux messages du service client. Ensuite nous nous répartissons les tâches en fonction du degré d’urgence entre la gestion commerciale, le suivi de la production et la gestion des stocks, la créa, les shootings, la communication... Les journées sont bien remplies et comme on est une équipe très complémentaire, on se répartit naturellement les dossiers. »

Un mot mantra à déguster au saut du lit

« Plutôt une chanson qui fout bien la patate et le smile pour la journée… genre Sugar Baby Love des Rubettes (lol) »

Pour shopper les sweat bavards de French Disorder, c'est par ici.