Je veux des BELLES PLANTES increvables !

3. L'humidité maléfique

Dès que je pose un orteil chez moi, j'ai l'impression de devenir Monica de « Friends » quand elle est à la Barbade : c'est plus humide qu'un climat tropical ! Mes cheveux en souffrent déjà énormément, je n'ai aucune envie de faire subir ça à une plante trop fragile…

Bim bam boum, j'adopte un charmant petit ficus ! Il adore l'humidité et va même permettre d'absorber celle qui est largement en trop dans l'air. C'est également un compagnon qui permet de dépolluer l'atmosphère en absorbant les composés trop nocifs qui traînent dans mon 30m².

4. L'arrosage (vraiment) très sporadique

J'adore les plantes et je rêverais d'être le genre de nana qui en a absolument partout et se fait une déco ultra harmonieuse comme ça. Mais comme je suis aussi tête en l'air qu'un gamin de 4 ans, il vaut mieux que je mise sur des bébés qui ne nécessitent pas un arrosage trop, trop régulier.

C'est là que j'ai rencontré la crassula… Elle n'a pas le nom le plus glamour de la terre (je l'ai donc renommée Ursula) mais c'est une vraie guerrière qui a besoin de beaucoup de lumière mais du strict minimum en intérieur. Hop, une fois par mois en hiver et à peu près deux fois par semaine quand sa terre est très sèche.

Crédit Photo : Pinterest 1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6