Ma peau est ROUGE, sèche et GRASSE, je me pends ou il y a une solution ?!

C'est l'hiver et ma peau a décidé de me faire sentir qu'elle déteste cette saison en devenant le combo de l'horreur : rouge, sèche et grasse comme un petit beignet.

Je ne sais plus quoi faire, je n'ai ni le temps, ni les moyens, ni l'énergie de jongler entre 30 crèmes et 12 sérums alors j'hésite sérieusement à prendre un aller-simple pour sous ma couette et à ne plus jamais mettre le nez dehors...

1. S.O.S. peau sèche

Elle tire, elle est tendue, j'ai l'impression que mon visage va se craqueler et tomber dès que je sors de la douche. Pire encore, quand je fais la bise à quelqu'un, je sens qu'il sent que mon visage est aussi doux que du papier de verre. So sexy.

Pour remédier à ça, je vais faire en sorte de trouver une mousse nettoyante au pH pas trop basique, pour ne pas irriter ma pauvre peau plus que ça. Ensuite, je vais chercher une crème de jour riche en agents hydratants, très protectrice, mais pas trop chargée en corps gras, pour ne pas augmenter encore PLUS ma production de sébum. Et pour que le sauvetage soit encore plus réussi, je vais me mettre à boire beauuucoup d'eau, pour enrichir mon corps en oligo-éléments et en minéraux qui vont nourri ma peau.

La recette de grand-mère : le soir, je me fais un léger massage du visage à l'huile d'amande douce, ensuite je laisse poser 10 minutes et je rince doucement à l'eau tiède.

2. S.O.S. peau rouge

A cause de tous les changements climatiques et des chaud-froid permanent que je vis en hiver, je me retrouve avec une peau encore plus sensible que Lola dans « Un, Dos, Tres ». Elle réagit dans tous les sens et je me retrouve couvertes de petites rougeurs disgracieuses et difficiles à éradiquer.

Au rayon salle de bains, je renforce ma barrière cutanée avec des céramides, qui sont aussi les grandes copines de la peau sèche ! Et je fais en sorte de ne pas perturber ma peau avec de nouveaux produits inconnus qui pourraient la rendre plus rouge que rouge. Dans mon assiette, je mise sur des fruits frais et juteux et des légumineuses, pour aider ma peau à redevenir aussi pêchue que celle d'une pêche.

La recette de grand-mère : un petit masque dans lequel je mélange du gel d'aloe vera et du yaourt, pour en faire une pâte épaisse que j'applique sur ma peau pendant une vingtaine de minutes. Puis je rince à l'eau tiède, pour hydrater et soigner en douceur ma peau sensible.

3. S.O.S. peau grasse

En plus d'avoir des rougeurs et des zones d'une sécheresse intense, j'ai aussi la chance d'avoir une peau un peu grassouillette qui me fait ressembler à un petit œuf bien luisant dès le milieu de la journée.

Pour réguler la production de sébum, je fais en sorte de nettoyer ma peau en profondeur, en prenant garde à choisir une mousse légère et non comédogène, bien compatible. Ensuite, pour hydrater sans alourdir, je mise sur une formule riche, mais pas en corps gras, pour ne pas augmenter la sécheresse ni graisser inutilement. Dans l'assiette, je mise sur une alimentation trèèès équilibrée (bye bye les petites frites, bonjour le concombre et la tomate) et je continue à boire beaucoup (#ParfaitPourLaPeauSèche).

La recette de grand-mère : le masque à l'argile verte est parfait pour absorber l'excès de sébum et lutter contre les imperfections ! Je mélange une cuillère à soupe d'argile verte en poudre, une cuillère à soupe de lait et une de miel. Je l'applique en évitant le contour des yeux et les lèvres et je laisse poser 10 minutes. Ensuite, je rince à l'eau tiède et j'applique une crème hydratante.

4. Camouflage des imperfections

Soigner sa peau, c'est bien, mais parfois, j'ai besoin d'un résultat un peu plus immédiat, pour pouvoir aller au boulot sans me sentir ultra tiraillée et avoir l'air du Joker ! Dans ces cas-là, un peu de maquillage adapté sera parfait pour cacher la misère sans faire réagir ma peau à l'extrême. Je commence par faire un grand tri dans mes placards pour ne garder que des produits non comédogènes, hypoallergéniques et adaptés aux peaux sensibles.

Ensuite, pour mes cernes, je mise sur du correcteur jaune s'ils sont d'une douce couleur bleuâtre, ou du corail pour les cernes plutôt bruns. Pour cacher mes rougeurs trop persistantes, c'est le stick correcteur vert et un fond de teint aux pigments plutôt dorés qui seront mes meilleurs amis ! Et pour cacher le petit bouton qui sort pile poil sur mon nez quand j'ai un rencard, je mise sur un correcteur de la même nuance que ma peau, je dessine une croix au pinceau fin sur la bête, et ensuite j'estompe avec une petite éponge ou un pinceau propre.

 

Et surtout, surtout, surtout, le dimanche, je soigne, j'hydrate et je chouchoute ma petite peau sans l'étouffer sous des couches de makeup ! Après tout, le naturel, c'est le nouveau chic !

 

MDS

Crédit Photo : Pinterest