Ces insupportables PHRASES qu'on va entendre tout JANVIER !

Allez c’est parti ! Entre le mois sans picole, l’épiphanie, les vœux, les vacances au ski ou les bonnes résolutions, janvier est un mois ultra normal qui devient en fait super relou.

On ne peut pas faire un pas sans avoir à se mettre la pression sur la nouvelle année… Alors autant se préparer direct’ !

1. Les meilleurs vœux

« Bah meilleurs vœux hein et la santé surtout, la santé !" Oui oui meilleurs vœux mais ça veut dire quoi concrètement ? La santé, est-ce que je choisis moi si ma santé va bien ou non ? Bon alors aucun intérêt ! Et est-ce que sincèrement, toi collègue qui ne peut pas me piffrer, tu as vraiment envie de me donner TOUS tes vœux d’amour et de joie alors qu’en temps normal tu fomentes des plans pour m’annihiler ? Ne soyons pas hypocrites…

2. Les remarques cons

« Oh dis je m'y fais pas moi à marquer 2018, t'as pas du blanco, j'ai foiré ma feuille de congé. » Oui nan mais d’accord mais on sait ! Tous les ans c’est pareil, ça change, il faut un petit temps d’adaptation, comme le changement d’heure, comme les années bissextiles, comme quand il y en a une qui prend le nom de son conjoint… C’est bon quoi, on ne va pas tous les ans remettre ce sujet sur le tapis !

Trouvons plutôt des rimes avec la nouvelle année, 2018 l’année de la truite… !

3. La nostalgie

« Dire que je me souviens comme si c'était hier de l’an 2000. » Non, c’est juste qu’on se souvient TOUS du passage en l’an 2000 parce qu’on était rivés comme des blaireaux sur nos magnétoscopes pour voir si vraiment il y allait avoir un bug général et que la planète allait péter.

4. Les futures vacances au ski en février ?!

« Alors tu pars au ski c’t année » Ouaiiiiiis bah non mon pote je pars pas au ski c’t année, ni l’année prochaine ! Je n’aime pas le ski ! Mais pourquoi il faut absolument « partir au ski ?! » Pourrait-on se détacher cinq minutes du mythe du ski cocooning-trop-fun ? On ne part jamais avec huit potes dans un chalet géant à se faire des fondus et des thés au coin de la cheminée. On est toujours entassés à quatre dans un mini appart’ trop chauffé par des radiateurs électriques sur lesquels on galère pour faire sécher nos chaussettes qui puent le moisi de chaussures de ski.

5. Les fausses résolutions

 « Fiou dis, régime après à la fin de l’hiver ! » Non mais pourquoi on devrait forcément se baffrer comme des gnous affamés en hiver ? OK une raclette de temps à autres OK. Mais vraiment, prendre 45 kilos de fondue à s’en dégouter pour tout le reste de l’année ? Non franchement on n’est pas obligé de changer toute notre alimentation pour se rouler dans du fromage fondu associé à du saucisson.

6. La nuit

« Ohlalala ce qu’il fait nuiiiiit, brrrr » Oui on le sait ça craint la nuit à 17h. Mais franchement, la météo nous fait un pied de nez de ouf avec ça, ce n’est pas en plus pour tomber dans le piège et être malheureux pendant quatre mois !

De toute façon quand il y a du soleil on se plaint et on se planque derrière des lunettes de soleil alors… !

 

LP. 

Crédit Photo / Pinterest