Je vais passer un LUNDI DÉPRIMANT RÉUSSI

Parce qu'un lundi nul et déprimant se prépare en amont, j'ai déjà dressé la liste de tout ce que j'allais avoir à faire demain pour être sûre d'avoir la journée la plus naze possible.

Après tout, au lieu de me laisser prendre de cours par la vie, autant lui couper l'herbe sous le pied et me concocter la to-do list parfaite du lundi bieeeen déprimant !

1. Bien râler

Le lundi, c'est bien connu, tout ce qui se passe mal est décuplé pour devenir carrément horrible. C'est un peu comme si les éléments se réunissaient pour me faire marcher dans un immonde chewing-gum qui traîne par terre. Par exemple.

Alors pour faire honneur à mes collègues relou qui font trop de bruit, à la machine à café qui est en panne et à l'imbécile heureux qui a déjà pourri les toilettes à 10 heures, je râle. Mais je râle VRAIMENT.

2. Bien glander

Habituellement, le lundi est ma journée la plus chargée. Entre les réunions qui s'enchaînent, les courses à faire et la vaisselle du week-end qui est toujours dans l'évier, j'ai mon quota pour un bon moment…

Sauf que là, j'ai décidé de ne rien foutre. Comme ça, la journée se traîne bieeeen en longueur, tout le monde peste contre moi et Gustave me fait même une scène le soir, pour cause de bordel. Parfait, je vais pouvoir me défouler...

3. Bien boire du café

Avant d'arriver au boulot, j'ai déjà avalé l'équivalent d'une soupe de café, histoire de bien me réveiller et de mettre deux chaussettes de la même paire. Pour bien faire les choses aujourd'hui, je passe chercher un paquet de dosettes au supermarché et hop, j'enchaîne les tasses fumantes.

Cachée derrière mon mug géant de chez Monop', je peux enfin respirer le doux arôme du café et me brûler la langue – parce qu'il est beaucoup trop chaud – en toute tranquillité.

4. Bien maudire le monde entier

Entre Sylvie qui veut absolument me raconter qu'elle a emmené toute sa petite famille chez Ikea ce week-end, la boss qui est d'une humeur de chien battu (lundi oblige et talon cassé sur le chemin du boulot) et le boulanger qui m'annonce qu'il n'y a plus de jambon-beurre dès 12h08, je seeeens la moutarde me monter au nez…

Forcément, je passe la journée à pester contre tout le monde, et c'est Charmant qui doit écouter toutes mes récriminations le soir, parce qu'il est la seule oreille à peu près attentive que j'ai sous la main.

[SAUT_PAGE] 

5. Bien mal se saper

Pourquoi faire un effort alors que le monde entier se ligue pour me faire passer une journée de merde ? Pas la peine de faire le moindre effort aujourd'hui, mieux vaut soigneusement choisir une tenue de combat qui va m'aider à survivre.

Mon jean le plus confo fera parfaitement l'affaire. En haut, un petit pull doux et suffisamment grand pour que je me sente à l'abri des autres. Et puis, les indispensables sneakers pour pouvoir fuir en courant loiiiiin de ce lundi de merde.

6. Bien choisir sa playlist

Dernier élément, mais pas des moindres : le choix de la playlist qui va m'accompagner demain. Penchée sur mon ordi, je sélectionne soigneusement sur Deezer les chansons parfaites pour un lundi pourri.

Du gros rock pour être sourde au bureau, du rap old school pour être tranquille dans les transports et du classique un peu zen pour me mettre au lit et me préparer à un mardi un poil plus sympa !

 

MDS

Crédit Photo : Pinterest