POURQUOI c'est bien de RESTER au BUREAU l’ÉTÉ ?

Tous vos collègues ont déjà posé leurs vacances en juillet et août, sous prétexte « qu'ils ont des enfants, EUX »... 

Vous voilà donc condamnées à prendre votre break en septembre, après la bataille, et de vous taper le bureau tout l'été.

Eh bien, la plus chanceuse de l'histoire, c'est VOUS !

Vous êtes celle qui a tout gagné et on vous dit pourquoi il faut rester au bureau l'été.  

 

1. Vous arrangez vos horaires

Non pas que vous n'ayez pas envie de travailler, mais – indépendamment de votre volonté – vous vous retrouvez plus ou moins seule dans votre open space. Le boss est parti dans sa maison de vacances à Biarritz, votre collègue a loué son mobile-home au camping des 3 Flots et la comptable est partie au Club Med avec son troisième mari. Ce n'est donc pas un drame si vous arrivez avec une (ou deux) heures de retard. Ni si vous prenez des pauses clopes interminables sur le roof top de l'immeuble. Pas non plus besoin de s'affoler si vous devez (voulez) partir plus tôt, parce que vous avez un afterwork avec vos amis… Personne ne vous fera de remarque, hein !

 

2. Vous venez en tongs

Exit le dress code exigé : vous n'êtes pas toute seule pour rien ! Vous pouvez donc sortir les Birkenstock et le boyfriend jean. Bye bye les chemisiers et escarpins, hello les Bensimon et les robes légères. Ce n'est pas parce qu'on est pas en vacances qu'on doit rester macérer dans notre tailleur !

 

3. Vous mettez la musique

Histoire d'animer un peu l'espace, beaucoup trop calme à votre goût, vous pouvez mettre votre ambiance à vous : que ce soit la playlist de Matt Pokora ou l'intégrale de Madonna, votre musique vous motivera à effectuer vos tâches dans la bonne humeur. Et vous allez voir, votre solitude vous paraîtra ultra cool et vous aurez même pitié de vos collègues qui sont en train de rater ça, sur leur transat aux Baléares !

 

4. Vous rattrapez votre retard dans Grey's Anatomy

On ne va pas se mentir, les clients sont en vacances, les fournisseurs ont fermé boutique pour le mois, le boss se dore la pilule à St Barth'… ce n'est pas la masse de travail qui vous étouffe ! Pourquoi ne pas en profiter pour vous remettre dans Game of Thrones, là où vous l'aviez laissé il y a trois saisons ? Et pourquoi ne pas se replonger dans Gossip Girl, après tout, cela fait longtemps que vous ne l'avez pas revue en entier ! Et avec un peu de chance, vous tombez même en plein Tour de France : branchez la radio, le streaming et c'est parti pour un été de folie !

 

5. Vous rangez votre bureau

Parce qu'il faut AUSSI qu'il y ait du changement au retour de vos collègues (sinon ça fait trop louche). Alors, profitez d'être seule pour faire un grand ménage de printemps sur votre bureau, mais aussi dans tout l'open space ! D'une, cela vous occupera et de deux cela vous fera repartir de zéro… jusqu'au bordel de l'été prochain. Et l'avantage ? Si vous avez du bazar dont vous ne savez pas quoi faire, vous pouvez toujours le répartir subtilement sur les bureaux d'à côté !

 

6. Vous flânez dans les bureaux

Quand vous êtes au bureau l'été, et que la majorité de la boîte a quitté le navire pour le mois, c'est l'occasion pour vous de déambuler dans les bureaux. Et parfois, même, de découvrir certains endroits que vous n'avez pas forcément l'habitude de fréquenter. Genre le bureau du big boss. Et vous pouvez même vous asseoir dans son fauteuil… Juste pour voir ce que cela fait, d'être le chef ! Vous pouvez aussi faire de nouvelles expériences, comme aller à la machine à café en roulant avec votre chaise de bureau. Ou faire des courses d'ascenseur avec la stagiaire du 4è !

 

7. Vous partez quand tout le monde revient

Et quoi de plus jouissif que de partir en vacances, toute fraîche et toute pimpante, alors que tout le monde en revient, blasé et nostalgique ? C'est sûrement la meilleure raison pour laquelle vous devez rester au bureau l'été : si vous avez le départ de vos collègues en travers (en mode jalousie), vous n'en savourez que plus de parler de votre réservation à Ajaccio et de montrer les 32 degrés prévus pour les deux prochaines semaines !

On parie que maintenant, c'est vous qui allez demander vos congés en septembre !

AP

 

Crédit Photo / Pinterest