COMMENT les CRO-MAGNONS faisaient-ils l'AMOUR ?

On s’est demandés ce que fabriquaient nos ancêtres côté couette… Sauvages, solitaires, surprenants? Comment se déroulait le sexe il y a 35 000 ans ?

Les fresques et objets ont donné quelques indices…

Les coquinous !

 

 

 

1. Eux c’est nous ?

Marcos Garcia Diez, préhistorien, fut l’un des commissaires de l’exposition « Sexe en pierre » datant de septembre 2010. Une exposition sur le plaisir dans la préhistoire qui remua les les bonnes moeurs !

Y sont exposés des sextoys, des dessins montrant les positions sexuelles, les pratiques homosexuelles et hétérosexuelles, la masturbation mais aussi les pratiques zoophiles (bon heureusement que là-dessus on s’est raisonnés).

Les chercheurs supposent même que le voyeurisme ait été une pratique courante : une des gravures représente une femme à quatre pattes devant une personne alors qu'une troisième les observe !

Les bases de notre comportement sexuel se trouverait en fait il y a entre 35 000 ans et 10 000 ans…

On a rien inventé avec nos petits sextoys canard !

2. Homosexualité et hétérosexualité

Plusieurs peintures de plus de 12000 ans ont été retrouvées et montrent explicitement les quelques-unes de leurs pratiques sexuelles : sexes en érection, fesses et seins rebondis, femmes enlacées…

En France, une des rares scènes de coït représenté se trouve dans la grotte d’Enlène en Ariège. Certains y voit deux femmes, d’autres un homme et une femme… Il semble qu’un certain puritanisme ait hanté les études préhistoriques et nous ait longtemps caché les vérités coquines de nos ancêtres !

Aujourd’hui on s’accorde pour affirmer que l’homosexualité existait assurément, tout comme la recherche du plaisir.

 [SAUT_PAGE]

 

 

 

3. La passion du sextoy

La masturbation occupait une belle place si l’on constate les découvertes datant du paléolithique : de nombreux pénis fait dans la pierre ou dans l’os !

De quoi animer les soirées sans télé dans les grottes… 

4. Le sexe pacifique

Les chercheurs s’accordent pour dire que le sexe était pratiqué très fréquemment, et de manière pacificatrice.

Une dispute ? Et que ça se réconcilie derrière la grotte vite fait bien fait !

C’est un peu nous avec nos réconciliations sur l’oreiller.

 [SAUT_PAGE]

 

 

 

5. Le plaisir

Les hommes préhistoriques n’avaient pas conscience que faire l’amour était en lien avec la procréation. D’ailleurs ils ne savaient pas que le père avait un lien dans le fait de faire un enfant.

Il faisait donc du sexe pour le plaisir.

Ce n’est que plus tard, sans doute avec l’agriculture, que les hommes se sont rendus compte que la copulation d’un mâle et d’une femelle donnait un bébé issu des deux parties ! 

Le sexe pour le plaisir ? Pas fous nos ancêtres !

 

Source : Rue89 / nationnal geographic channel