Mais POURQUOI il ne fait PAS BEAU ! #ilpleutilpleutilpleutbergère

Si on sait tous qu'il n'y a plus vraiment de saison, ce n'est pas pour nous arranger !

On redoute toutes l'épisode « pluie », car on sait d'office que ça va être une galère sans nom… Et voilà que maintenant, il arrive sans prévenir !

Entre faire au mieux pour ne pas (trop) ruiner sa tenue avec un K-way et tenter de sauver sa coiffure, autant dire qu'on aurait pas beaucoup plus de mal à prendre le départ du Marathon des Sables en Louboutin !

Et pour vous prouver que l'on connaît toutes les mêmes problèmes de fashionistas, on vous en a même fait une liste.  

 

1. Le choc thermique du chaud-froid

Oui, qu'on arrête de se mentir : on passe toutes par des changements de température trop soudains pour nous ! Avec la pluie qui tombe à verse dehors, on a tendance à se couvrir comme des baleines. Résultat, on arrive dans le bus : on sue. On sort du bus : on grelotte. On arrive au bureau : on enlève tout ! Et comme si cela n'était pas suffisant, avec ces phases de sudation extrême, les cheveux qui rebiquent prennent place sur notre caboche… Bref, le chaud-froid, ou l'ennemi numéro un de la fashionista.

 

 

2. La précision de la météo

Pour être à peu près sûre de notre coup, on laisse notre destin entre les mains de l'application météo de notre iPhone…et on peut finalement être sûre de ne jamais s'habiller en conséquence ! Les créateurs de ces foutues prévisions météo qui nous mènent en bateau, ils doivent bien se marrer en nous voyant en robe bustier sous un nuage de grêle ou en après-ski sous un soleil de plomb. Oui, sauf que c'est pas de notre faute ! On veut y croire, à ces appli, et puis au final… on se plante à chaque fois.

 

 

3. Le dilemme « style VS confort »

On a toutes tenté un jour d'être ultra positive et de mettre notre nouveau perfecto en daim malgré l'averse, se disant que « ça allait passer ». Sauf que non, ça ne passe jamais et qu'on a plus qu'à finir la journée complètement trempée et dans les courants d'air… Et la pneumonie qui est ensuite arrivée nous a fait promettre de ne plus jamais privilégier le look au profit du confort. Eh oui, même si ça nous fait mal, on finit vite par céder à l'appel du « cocooning » aux dépens de l'esthétique : pull oversize en grosses mailles et UGG aux pieds. En gros, quand il pleut : au diable le style, on veut être au chaud et au sec ! Quitte à sortir le K-Way… Ouais, enfin non, faut peut-être pas pousser quand même…

 

 

4. La révélation de l'escroquerie des défilés de mode

Et c'est généralement en période de pluies abondantes qu'on se rend compte que l'industrie de la mode n'est qu'une vaste supercherie ! Qui peut se permettre de porter une combi-short en mousseline avec un perfecto jaune et des belles chaussures en toile quand il PLEUT ? Et qu'on se le dise, les mannequins qui présentent les nouvelles collections, elles peuvent se la péter avec leurs tenues chelou : bien à l'abri, elles ne sont pas spécialement confrontées à la réalité de la MÉTÉO POURRIE ! Alors que nous, quand on veut s'essayer à la mode, la vraie, c'est la cata…

 

 

5. Le renoncement aux sandales

Fidèle à notre positive attitude légendaire, on veut toujours mettre ses nouvelles sandales, parce qu'on a envie de les montrer à tout le monde et surtout de faire jaser ses collègues ! Oui, mais même si on passe la plupart de la journée au sec au bureau, on a tendance à oublier qu'il faut y aller, au bureau ! Alors nos belles sandales, elles rentrent à la maison toutes boueuses (parce qu'en plus, il y a des travaux en bas du bâtiment) et trempées jusqu'à la semelle et elles tirent bien la tronche. Et on ne parlera même pas de la tentative de talons !

 

 

6. L'angoisse de ne s'habiller qu'avec 15 % de son dressing

En période de pluie incessante (quelle que soit la saison), on a toutes une angoisse qui nous tient en joue : celle de s'habiller « toujours pareil » ! C'est sûrement l'une des pires hantises de toute fashionista qui se respecte. Parce que oui, c'est bien beau d'acheter plein de nouvelles fringues cool pour les beaux jours, mais quand les beaux jours, il ne viennent pas, eh bien on se retrouve à recycler éternellement nos gros pulls et nos collants en laine ! Et c'est le cauchemar : on a l'impression d'être toujours habillée pareil. Et quoi de pire…

 

 

7. Le sacrifice du sex-appeal

Eh oui, probablement l'un des pires problème mode lorsqu'il pleut… On sacrifie, même malgré nous, notre glamour-attitude ! Et là vous pensez que non, vous, vous faites toujours attention à rester sexy en toutes circonstances. Eh bien réfléchissez-y de plus près : quand vous avez vos quatre couches de pulls sur le dos et que vous déambulez comme un bibendum, coincé dans votre doudoune, ou quand votre eye-liner s'est transféré sous vos sourcils à cause de la saucée que vous venez de prendre, ou même quand vous êtes trempée jusqu'à la moelle et que vous avez une tête de chien mouillé… vous pensez réellement que votre sex-appeal est au max du max ??

Mais le secret, c'est surtout de garder la tête haute !

AP

 

Crédit Photo / Pinterest