La NOUVELLE TECHNIQUE GÉNIALE pour que les FEMMES se fassent entendre au TRAVAIL

Les inégalités hommes-femmes dans le milieu professionnel, ce n'est pas une légende !

Et il est même prouvé que les femmes sont plus souvent interrompues par la gente masculine que l'inverse, tout comme elles ont moins le monopole du sujet de la conversation, si elles ne veulent pas être vues comme des dragons…

Mais sont arrivées les conseillères du Président américain Barack Obama, avec leur nouvelle méthode pour ne plus ni se faire voler la parole ni se faire voler leurs idées par des hommes : l' « amplification ». 

1. C'est quoi ?

Cette amplification-là, elle est plutôt synonyme de serrage de coudes ! Lancé par un article du journal américain le « Washington Post », le terme est né sur Twitter, repris par les féministes américaines. Et il désigne ni plus ni moins la solidarité féminine (oh oui c'est beau) !

Le concept ? En réunion, quand une femme donne une idée brillante, importante, innovante, la femme qui prend la parole après elle reprend cette idée, en rappelant qui l'a donnée. C'est une sorte de chaîne humaine, entre filles quoi !

 

2. Ça vient d'où ?

Apparu sur Twitter, le terme « amplification » a été utilisé pour la première fois par des conseillères de Barack Obama, rien que ça ! A force de constater, études à l'appui, que les femmes avaient un réel problème pour prendre la parole en public – parce qu'on ne leur laisse tout simplement pas – elles ont décidé de mettre au point une technique toute simple mais radicale pour ne plus se faire avoir.

Et cette solution, elles l'ont trouvée dans la solidarité ! Quoi de mieux pour soutenir une femme qu'une autre femme, qui connaît les mêmes galères ? Donc, chaque nana qui énonce une idée cool, susceptible d'être volée par un homme, peut compter sur ses collègues féminines pour la lui préserver. Et inversement !

 

3. Pourquoi ?

Parce qu'il est prouvé que les femmes sont encore malmenées au travail. Et non, on ne parle pas de traumatismes physiques, mais bien de boycott intellectuel. Kézako ? Études à l'appui, on sait aujourd'hui qu'il y a plus d'hommes qui interrompent une femme que l'inverse, qui s'en approprient les idées ou qui imposent leurs sujets de discussion.

A tel point que des pathologies ont vu le jour, comme le « manterrupting » (man + interrupting), qui est le fait qu'un homme coupe une femme en train de parler, sans même en être gêné, ou encore le « bropropriation » (bro + appropriation), lorsqu'un homme s'approprie clairement l'idée d'une femme, pour en récupérer les mérites. Bref, l'amplification est une méthode qui permet aux femmes de récupérer leur place en tant que membre à part entière d'une réunion et non plus comme « suppléantes » pour faire joli et glousser à tout ce que l'on dit !

 

4. Concrètement

Alors concrètement, l'idée c'est de redonner la parole aux femmes et de les faire parler ENCORE PLUS. Eh oui, désolée pour ces messieurs, mais il est temps que les femmes au travail soient considérées comme l'égal de leurs collègues masculins…

Le but de cette amplification, c'est finalement un peu de mettre la loose aux mecs qui oseraient couper une femme en train de parler ou de piquer une idée qui ne leur appartient pas. Parce que quand on se fait reprendre, en réunion, devant tout le monde par un « oui Benoît, c'est cool ce que tu proposes mais c'est c'était encore plus cool quand Caro l'a proposé, il y a 3 minutes ! »… Grosse honte dans sa face, le Benoît et GAME OVER.  

 

AP

Crédit Photo / Pinterest