Comment faire l'AMOUR en CUISINANT

Bah oui, on doit faire tellement de choses à la fois qu'en fait, en cumuler quelques-unes, ce n'est pas si bête !

Et comme il est un poil plus complexe de prendre sa douche en passant l'aspirateur, on mise sur d'autres équations.

Du genre faire l'amour tout en faisant la popote.

Alors on remonte ses manches et on suit le bon guide ! 

 

 

1/ On s'envoie en l'air sur le plan de travail, parce qu'on peut continuer à surveiller le gigot sur le feu d'un œil.

 

2/ Mais on fait attention à débarrasser un peu le plan de travail avant, parce qu'une gousse d'ail coincée entre les fesses, ça doit pas être hyper fun…

 

3/ Mais l'ail, c'est bon pour la santé… Alors peut-être qu'en suppositoire ça l'est aussi ?

 

4/ On s'est renseignées, et il vaut mieux oublier la gousse d'ail dans le derrière ! DONC on débarrasse bien le plan de travail !

 

5/ On évite la cuisinière si on a des plaques au gaz… Les flammes, ça brûle.

 

6/ On demande à Charmant de le faire debout ET de dos : ça nous permet de continuer à éplucher les oignons pour le gratin de demain midi, pour sa mère.

 

7/ On peut tester la proximité avec la cocotte-minute qui siffle et crache sa vapeur : ça doit faire des guilis sympa ! Il suffit de bien cibler !

 

8/ AARRRGGGHHHHH !!!!!!! LA VAPEUR C'EST CHAUD !

 

9/ On le fait par terre, histoire d'être à hauteur de four et de pouvoir surveiller la cuisson des macarons !

 

10/ Mais on fait quand même attention à ne pas se coller les fesses sur la porte du four chaud…

 

11/ Au pire, on peut toujours se faire livrer alors autant profiter, on s'occupera des raviolis plus tard !

 

AP

Crédit Photo / Instagram