Pour VAINCRE sa TIMIDITE : il SUFFIT de la TRANSFORMER

Si pour vous prendre la parole devant 3 personnes s’apparente à un saut en parachute, il est peut-être temps de trouver enfin un bon moyen de vaincre votre timidité.

Et si on la voyait plutôt comme un moteur qui nous ferait avancer ?

Démonstration.

 

 

 

1. On libère ses envies

L’un des gros problèmes du timide, c’est qu’il va s’empêcher de faire un tas de choses par peur : d’échouer, de décevoir, du regard des autres… Une peur qui, si vous prenez le temps d’y réfléchir 2 minutes, est souvent infondée : qui vous dit que votre entourage va vous rejeter en bloc parce que vous avez teint vos cheveux en blond platine ? (bon, si c’est raté, c’est sûr que vous aurez droit à quelques commentaires bien sentis les premiers temps…)

On se lance : on arrête de se mettre des bâtons dans les roues en pesant le pour et le contre de chaque décision, et on y va !

 

 

 

2. On apprend à s’affirmer

Derrière votre grande timidité, il y a une personnalité bien ancrée, et vos amis les plus proches le savent bien, car ce n’est qu’avec eux que vous osez la montrer. Mais pourquoi vous planquer derrière une façade ailleurs ? Inutile de vous mettre à courir à poil dans la rue pour prouver que vous avez du caractère…

On se lance : dans la queue à la Poste, non vous n’allez pas laisser passer ce malotru qui tente mine de rien de vous doubler en comptant sur le fait que vous n’oserez pas protester. Ancrez vos deux pieds dans le sol, et clamez en le regardant droit dans les yeux « dites, ça ne vous gêne pas de me passer devant ? ». C’est plutôt lui qui aura honte et n’aura plus qu’à battre en retraite…

 

 

 

3. On sort de sa coquille

A force de ressasser votre célibat en restant terrée chez vous, vous n’allez pas réussir à vous dégoter un zozo de sitôt… Et si le grand amour de votre vie est lui aussi un grand timide ?

On se lance : attention, on n’a pas dit qu’il fallait se jeter au cou du premier zozo venu qui vous aura fait de l’œil… En revanche, on apprend à répondre à un sourire sans rougir comme une tomate ou baisser les yeux, histoire d’encourager le zozo à venir vous faire un brin de causette.

 

 

 

4. On se découvre un talent caché

La timidité est souvent vue comme un frein, mais elle peut aussi être un sacré moteur pour révéler un talent bien enfoui : parmi les grands acteurs se cachent souvent de grands timides…

On se lance : vous avez toujours rêvé d’arpenter les planches ? De devenir écrivain ? De piloter une voiture de course ? Vous pouvez commencer par vous inscrire à un club de passionnés, pour voir si vous avez envie d'aller plus loin.

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest