COMMENT avoir l’air CLASSE même quand TOUT est CONTRE VOUS ?

Il faut avouer que la vie ne nous fait pas de cadeau parfois et nous jette dans des situations où l’on sait qu’on va avoir la classe d’un poulpe qui porterait des talons hauts.

Alors pour ne pas avoir l’air d’une quiche, on vous livre nos secrets pour se sortir des pires situations avec une classe intersidérale…

1. En terrasse ensoleillée

Les terrasses, c ‘est chouette, ça rime avec l’été et les mojitos frais, blablabla… La terrasse peut être un guet-apens ultra traître ! Il y a toujours la bonne pote qui ne craint pas le soleil et bronze au moindre rayon qui lance à la volée : « On se met au soleil ?! »

C’est parti mon kiki, vous savez que dans deux minutes vous dégoulinez et avez le bas du dos mouillé. Ne parlons pas du maquillage qui se fait la malle en quatre secondes et vous laisse le front humide, le cheveu frisottant et la mine d’une enfant de huit ans qui aurait couru un cent mètres.

Mais pas de panique, à force de se faire enfler, on a développé une technique de folie.

Tout d’abord, ne prenez jamais la place ou vous avez la face en plein soleil mais préférez lui faire dos : on évite ainsi la tête de gambasse grillée.

Ensuite, ayez toujours un brumisateur pour vous rafraichir et ne pas étouffer. Un petit coup dans le cou, le décolleté et le visage vous fera un grand bien : l’air deviendra frais et vous trouverez quelques minutes de répit. Si la chaleur est vraiment trop étouffante, vous pourrez toujours faire croire que c’est le brumisateur qui dégouline…

Enfin, levez-vous. Allez commander, dégourdissez-vous les jambes, bref laissez circuler l’air pour ne pas coller sur votre chaise et finir par glisser sur elle.

2. En soirée transpirante

Ce soir, c’est fête. Vous passez quelques heures à vous préparer, vous êtes parfaite mais cela dure… 32 minutes. Une fois dans le club ou la salle de concert, la chaleur des autres rend vos cheveux fous et votre eye-liner œil de chat devient un trait noirâtre au tracé incertain ! Votre joli robe se prend consécutivement une pinte de bière et un verre de blanc et vous vous dites finalement que vous auriez été plus séduisante en pyjama.

Bon. Pas facile de rester digne dans ce genre de moment. On peut, dans un premier temps insulter très fort la nana qui a les cheveux lisses, souples et toujours secs. Les nôtres deviennent hirsutes et rêches… Ensuite, on travaille chez soi, en amont, un plan B de la mise en beauté.

Ca veut dire : une coiffure spéciale cheveux qui font la fête. On les mate, on les attache, on les plaque, on les met derrière les oreilles, bref, on trouve ce qui nous va le mieux mais on trouve !

Côté maquillage, on limite dès le début et on préfère les retouches. Ne mettez pas trois couches de fond de teint, elles couleront. Ne chargez pas trop en eye-liner, au moindre frottement vous serez foutue.

Emportez avec vous une petite trousse dans laquelle il y a des feuilles de papier matifiant, une BB crème, un crayon noir ou marron et un rouge à lèvres. Vous pourrez ainsi faire quelques petites retouches au court de la soirée sans avoir besoin d’un grand ravalement.

3. En manifestation

Bien décidée à ne pas rester de marbre face aux aberrations sociétales, vous filez manifester. Par contre, vous vous demandez quand même comment ne pas avoir une allure d’ados pas content qui porte un t-shirt Che Guevara (Made in China) et des chaussures de rando pseudo-abîmées (pour l’effet : « fuck la mode » tout à fait travaillé).

Vous avez des idées, et vous êtes stylées, c’est comme ça. Alors comme on ne peut pas trop se balader en talon de douze centimètres (sauf si vous voulez définitivement perdre votre dos), il faut trouver des alternatives chics et confortables.

De bonnes boots en cuir solides et vintages seront dans le ton : « Voyez comme je n’engraisse pas le système capitaliste, je recycle ». Mettez vote jean fétiche, confortable et rassurant (quand une horde de CRS tentera de vous assommer (pour des raisons qu’eux-mêmes ne comprennent pas trop), vous pourrez courir vite et vous sentir accompagnée de votre doudou.

Enfin, on choisit une veste qui fera tout le sel de votre tenue, mais qui doit être robuste : vous perdrez sans doute un ou deux boutons dans l’affaire. Un vieux perfecto, une veste d’homme en laine épaisse ou un trench pour votre côté « J’aime jouer avec les codes » fera le plus bel effet.

Et surtout, n’oubliez pas votre paire de lunettes de soleil et votre cache-nez : les lacrimos, c’est pas bon pour la peau !

 

LP.

 

Crédit Photo / Pinterest