Ces GALÈRES chaque fois qu'on PORTE des TALONS !

On ne connaît que trop bien ce moment où on se prépare pour une soirée et où on prend la confiance internationale de mettre… des TALONS !

Mais quelle superbe idée que voilà ! Parce qu'à moins de s'appeler Victoria Beckham, mettre des talons s'avère rarement très marrant… Qu'on se le dise, porter des talons c'est un peu comme faire une traversée du désert à cloche-pied. Et à reculons. On sait qu'on n'en sortira pas indemne !

Histoire que vous ne puissiez pas dire à l'avenir qu'on ne vous a pas prévenues, on vous liste ici les galères qu'on a déjà vécues en portant des talons… Et on en frémit encore !

1. On perd sa lucidité

Quand on entre dans ces mètres carrés de paradis de l'enfer… euh, on voulait dire dans ce magasin de chaussures, notre petite caboche a aussi tendance à entrer dans une sorte de bulle. Le genre de bulle qui nous fait nous prendre pour Kendall Jenner et qui nous fait croire pouvoir surmonter le moindre centimètre de hauteur. C'est donc pourquoi, quand on passe à l'essayage, on se sent en total contrôle des 12cm. Mais quand on les enfile pour aller danser toute la nuit, à peine passé le seuil de notre porte, on se rend compte qu'on s'est éventuellement peut-être un peu enflammées sur la hauteur de l'engin de torture… #troptard

2. On perd sa peau

Le jour où on sort les talons, généralement, c'est qu'on a -au préalable- soigneusement calculé le temps de marche à pieds et qu'on se sera assurée de passer plus de temps assise que debout. Mais c'est AUSSI le soir où on marchera le plus de notre vie. Oui, soyez-en sûres, ça ne rate jamais ! Alors, dès le 11ème pas, on regrette de ne pas avoir opté pour ses bonnes vieilles Stan Smith. Et dès le 12ème, on sent les jolies petites ampoules qui se forment. Une par une. Ah et à partir du 41ème pas, c'est notre sang, là, qui coule sur nos orteils…

3. On perd son centre de gravité

Oui parce que fatalement, quand on se prend 10cm dans les jambes, notre centre de gravité est tout chamboulé. Il se peut donc que quelques soucis d'équilibre viennent nous titiller. Et on ne s'attardera pas sur les saisons-de-la-mort comme, par exemple, ce satané hiver et ses magnifiques manteaux de neige et de verglas. Comme Dame Nature est contre vous, vous pouvez toujours compter sur les réflexes de votre entourage qui saura (ou pas…) vous rattraper à temps en cas d'incident.

4. On perd ses potes

C'est inévitable. Quand vous misez sur des talons, vous perdez vos potes. Ou plutôt, ce sont vos potes qui vous perdent. Vous devenez une espèce de fardeau-de-la-loose que tout le monde se met à haïr, tellement vous êtes à la traîne et vous retardez tout le groupe. Un jour, même, une résa au restau vous est passée sous le nez tellement vous avez mis du temps à remonter la rue pour y aller !

5. On perd sa dignité

Oui on risque gros en optant pour des escarpins en sortant de chez nous. D'une, la foulure de cheville n'est jamais bien loin… rapport , sûrement, à notre centre de gravité qui perd les pédales ! Et à chaque pas, on sent bien le « entorse ? Pas entorse ? » qui nous pend au nez. Et puis il y a le coup de grâce, la cerise sur le gâteau : le talon coincé dans une grille. Grille de métro, bouche d’égout… Bref, toute ouverture, même la plus infime, dans le sol, et c'est parti pour un Saga Africa endiablé, pieds nus et le rouge aux joues en prime. Bon, c'est sûr qu'avec des compensées, au moins, on a pas cette hantise-là !

6. On perd la glamour-attitude qu'on avait

Ou qu'on avait pas. Mais en tout cas, on n'en gagne pas non plus ! Si les trois premiers pas nous font une allure d'Ange de Victoria's Secret, à partir du quatrième, on affiche une démarche incompréhensible, entre jambes tendues et pieds à plat… Bref, une allure de quelqu'un qui aurait abusé de chili trop épicé avec supplément wasabi. Et on n'insistera pas sur la dégaine que l'on exhibe en boîte, si tant est qu'on arrive à se lever pour danser… Si l'on est, d'ordinaire, pas une Beyoncé en puissance, on se rend vite compte qu'en talons, on bouge son corps encore plus mal qu'une loutre sous coke.

 

Les talons, ça fait mal… mais ça nous fait TELLEMENT des jambes de déesses !

AP

 

Crédit Photo / Pinterest