La GUERRE des TONGS ou pourquoi veulent-elles nous TUER

Ça y est, elles sont là…

Depuis les premiers rayons de soleil, elles ont envahi les pieds : les TONGS sont de RETOUUUUR !

Et non, elles ne vous veulent aucun bien, la preuve…

1. Le style

Qu’on se le dise une bonne fois pour toutes : NON, les tongs, ce n’est ni beau ni stylé ni on ne sait trop quoi. Les tongs, c’est MOCHE. De quoi ruiner une vie entière de style, bref LE fashion faux-pas intergalactique. Et oui, même si c’est « juste pour aller à la plage ». De quoi arracher la rétine d’un aveugle ! Sans compter le flip-flap, qui ferait sauter les écoutilles d’un sourd… Bref, elles sont machiavéliques et il est temps de le savoir.

 

2. La démarche

Si physiquement, les tongs vous font une dégaine démoniaque, il faut savoir qu’elles touchent aussi à votre allure globale… Parce que marcher avec des tongs, c’est un peu comme se faire une tresse avec les coudes : pas terrible, hein ?! Eh bien voilà à quoi vous ressemblez quand vous portez ces vilaines choses aux pieds. La démarche est empotée et vicieuse, parce que vous pouvez être SÛRE que la tong, elle va se coincer partout et ne louper AUCUN pavé décalé ni AUCUNE marche, aussi petite soit-elle…

 

3. Les risques

En plus d’un aspect esthétique qui laisse (grandement) à désirer, les tongs veulent du mal à votre corps ! Oui, oui : vous savez de quoi on veut parler. LA brûlure entre les orteils quand il fait trop chaud ou simplement que ses tongs sont neuves ! Et vive les ampoules et les coupures… Sans parler du raclage d’orteils quand la foutue tong s’accroche et se retourne et nous fait râper le gros orteil sur le bitume. Alors, on les aime toujours autant, ces tongs des Enfers ??

 

4. Les bruits

En plus du « flip-flap » de la mort, les tongs, c’est un amas de bruits plus dérangeants les uns que les autres… Parce qu’on a beau dire, mais les tongs, ce n’est pas fait pour prendre l’eau. Et si l’on a le malheur de les tremper, le « pouic-pouic » prend la relève de la loose : parce que si elles sont en plastique, elles couinent et que si elles sont en cuir, elles couinent aussi… BREF, aucune échappatoire, le couinement vous court après. Tout ça pour vous inciter à aller en racheter d’autres, des neuves qui ne couineront pas, jusqu’à ce qu’elles soient à leur tour mouillées… Le cercle sans fin, vos tongs, elles veulent vous RUINER !

 

5. L'audace

Les tongs, elles se moquent de vous ouvertement : elles vous RIGOLENT au NEZ ! Parce qu’elles prennent la liberté de se décliner : et un mini-talon par-ci, et un petit nœud-nœud par-là… Comme si elles cherchaient à vous faire croire qu’elles étaient VRAIMENT un objet de mode à part entière. NOOOOOON, c’est un piège… FUYEEEEEEEZ !

 

6. L'allure

« Déso mais pas déso » qu’ils disaient… Les tongs, ce n’est pas une légende : on vous verra FORCÉMENT comme un Patrick qui sort de la douche publique au camping des Flots Bleus. Eh bah OUI, c’est un peu comme si vous mettiez un bermuda pour sortir de chez vous ou des Crocs pour aller à un rencard. Vous êtes fatalement fichée « beauf » et ça, que ce soit « juste pour aller à la douche commune » ou PAS ! 

Crédit Photo / Pinterest