Ce que votre CLITORIS ne vous a PAS DIT

Notre clitoris, on sait qu'il est bien sympa parce qu'il nous en fait voir de toutes les couleurs… et des belles !

Mais qui connaît VRAIMENT cet organe bien caché ?

Nous on vous dit ce que votre clitoris vous cache !

1. On n'en voit qu'un bout

Eh oui, le petit bouton du plaisir qui se trouve dans votre culotte n'est en fait que la partie émergée de l'iceberg ! Cette partie extérieure continue en interne, en deux « bras clitoridiens » et qui passent chacun sous une des grandes lèvres. D'où le gentil plaisir quand les deux côtés du vagin son stimulés ! En tout, le système clitoridien mesure environ 9 cm.

2. Il ne sert à rien, anatomiquement parlant

Enfin, il ne sert à rien, c'est vite dit ! Mais à part nous faire grimper aux rideaux, il n'a pas de fonction vitale ni même essentielle à notre corps. Il est le seul organe a n'être destiné qu'au plaisir, ce qui n'est pas pour nous déplaire !

3. Les femmes ne sont pas les seules à en avoir

Vous pensiez que nous étions les seules à en être doté ? Eh bien non, toutes les femelles mammifères en ont un. Oui, oui, les souris, les vaches, les juments… Et même les baleines !

4. Sa taille peut varier

En moyenne, un clitoris (la partie émergée, on s'entend) mesure 1,6cm. Et pourtant, chez certaines femmes sa taille peut varier et presque doubler ! Mais on ne s'enflamme pas : la taille n'a rien à voir avec le plaisir procuré. Chacune a le même quota de septième ciel !

5. Il n'a pas toujours été vénéré

Autrefois, jadis, dans un autre siècle, le clitoris était même… carrément détesté ! Aujourd'hui impossible à croire ! Au 19è siècle surtout, il était considéré comme diabolique, justement à cause de son inutilité physiologique. Et on pensait même que c'était lui la cause de certaines maladies de l'époque ! Il y a des moments comme ça où l'on est contentes de connaître le 20è siècle, non ?!

6. Femmes « clitoridiennes » ou « vaginales » : même combat !

Bien qu'il y ait toujours une sorte de clivage entre les femmes qui se disent « vaginales » et celles qui se disent « clitoridiennes », en réalité il n'en serait rien ! Le mythe de l’orgasme vaginal serait en fait une conséquence d'un orgasme clitoridien. En gros, pendant une pénétration, le clitoris est stimulé soit directement (a la mano !) soit par frottement interne (via le vagin). Donc, chaque orgasme aurait sa part de clitoris, en somme !

 

AP

 

Crédit Photo / Pinterest