PLAN D'ATTAQUE pour le SÉDUIRE : OUI vous l'AUREZ !

Ce beau Zozo vous a tapé dans l’œil et vous le verriez bien vous préparer des pancakes le dimanche matin et vous accompagner au mariage de votre cousine l'été prochain…

Il est temps de mettre en place un plan d'attaque pour le séduire !

Et OUI : vous l'aurez !

1. Arrangez-vous pour le croiser

Vous l'avez croisé à un afterwork de bureau et votre collègue – qui a légèrement remarqué votre sourire béat dès qu'il est entré dans le bar – s'est empressé de vous dire qu'il travaillait au 3è étage de votre immeuble… En voilà une bonne nouvelle ! Vous n'avez plus qu'à le cueillir !

Il vous suffit de faire en sorte de le croiser : organisez des afterworks ou des pots entre collègues (en insistant sur le 3è étage), et arrangez-vous pour descendre à la cafeteria à l'heure où il va déjeuner… Oui, ça demande un peu d'investigations au préalable, mais quand vous attendrez tous les deux pour votre tour de micro-ondes, vous verrez que ça valait le coup de l'épier pendant des jours !

2. Faites la désintéressée

Rangez-nous TOUT DE SUITE ces gloussements de dindon en rut et ces petits jeux de mèches de cheveux ! Beaucoup trop grillé ! Contentez-vous d'être nonchalante, spontanée, et il y a fort à parier qu'il sera intrigué par votre désintérêt alors que toutes les nanas du bureau lui cirent les pompes...

Quand vous le croisez, même si ON LE SAIT, votre cœur s'emballe, vous perlez du front et votre bouche devient toute sèche, un seul maître-mot : RESTEZ DIGNE ! Ne fondez pas en compliments sur sa nouvelle chemise et ne vous lancez surtout pas dans le récit de votre weekend dont tout le monde se fout : un petit « hello » ou un simple bonjour de la tête et passez votre chemin, la tête haute… Il y a même des chances pour qu'il se retourne sur votre passage !

3. Mais intéressez-vous à lui

Il y a quand même des moments pour faire la désintéressée, mais le but n'est pas de l'être à longueur de journée ! Bah oui, si vous êtes dans le too much, vous allez finir par le lasser et le but est d'attiser sa curiosité, pas de le dégoûter !

On ne fait pas sa sauvage : quand l'occasion s'y prête, on en profite pour discuter avec, de son boulot, de ses clients… Non seulement parce que ça va le flatter (un homme, on ne va pas se mentir, c'est comme un chaton, il aime être brossé!) et qu'en plus ça vous donnera l'occasion d'en savoir plus sur lui, et c'est toujours bon à prendre !

4. Parlez de vos prétendants

Quand il est dans les parages, on en profite pour jouer la carte du « des prétendants ? Je ne sais même plus où donner de la tête » ! Bon, on la joue subtile quand même, hein, on ne vous dit pas de crier toutes les cinq minutes que vous avez un nouveau match Tinder !

Mais évoquez brièvement que le cousin de votre meilleure amie vous a proposé un dîner ou que tiens, l'autre jour votre voisin est venu vous demander si vous vouliez vous joindre à lui pour sa crémaillère ! Bref, on vous l'accorde c'est un peu cliché, n'empêche que la théorie de l'offre et la demande n'est pas un mythe et qu'il s'en trouvera sûrement piqué de jalousie dans son ego masculin… Et puis si VRAIMENT vous n'avez aucun prétendant sous le coude, il n'est pas obligé de le savoir... 

5. Flirtez avec ses potes

Dans la même veine, vous pouvez aussi tenter l'approche « je flirte avec tes potes ». Bon, on ne vous cache pas que c'est la stratégie la plus risquée, ou en tout cas la plus à double tranchant : soit vous réussissez à picoter son attention et c'est dans la poche pour aller boire un verre vendredi soir ! Soit il essayera de vous arranger un coup avec un de ses potes, auquel cas, inutile de préciser que c'est un échec cuisant…

C'est pourquoi il est préférable de ne mettre en place ce dernier plan d'attaque uniquement lorsque les premières phases sont amorcées. En gros, on attend d'être sûre que notre indifférence et notre nonchalance ont fait effet sur lui et on l'achève avec le flirte avec ses collègues. Et si tout va bien (on dit bien « si »), il ne devrait plus tarder à vous tomber dans les bras !

 

Et on est bien d'accord que pour les hommes mariés, on lache l'affaire !

 

AP

 

Crédit Photo / Pinterest