POURQUOI la BUCKET LIST est la REINE des TO DO LIST ? (et pourquoi elle vous rendra la vie BELLE !)

Ah les to do lists et autres chères amies qui peuplent nos petits carnets de vie, de boulot, de famille, de tâches ménagères ou de sorties à ne pas manquer…

Elles nous guident joyeusement pour que notre vie de wonder-woman soit moins stressante et plus facile à vivre (ce qui n’est pas une mince affaire) !

Mais si la reine des listes était la « bucket list » ?

Présentation.

1. La liste des choses essentielles

En gros, il s’agit de la liste des choses à faire avant de mourir. Ouais non bon, dit comme ça, ça fait plutôt reine des listes de la déprime. Mais non ! L’idée n’est pas d’écrire à qui l’on veut donner son héritage et à quel fleuriste on va confier la confection de la gerbe (on s’en fout ça, on ne le verra pas : ils peuvent bien nous enterrer dans un boîte de conserve et se faire un gueuleton avec les sous que ça ne nous fera ni chaud ni froid).

L’idée est de noter tout ce que l’on veut avoir fait dans notre vie : objectif de carrière, voyage, réconciliation, famille, mariage bref… Tous les canons de votre vie doivent y être inscrits.

2. La liste qui reste

Faire une bucket list n’est pas si futile : elle nous permet, dans les moments de doute, de tristesse ou de chagrin de se rappeler quels sont nos vraies envies et nos vrais objectifs.

C’est la liste pilier, que l’on oublie dans un carnet bien rangé et que l’on ressort quand ça ne va pas et quand on ne sait plus où l’on va.

Dites-vous que c’est un pacte entre vous et vous : lorsque vous êtes perdue, la bucket list est là pour vous rappeler qui vous êtes vraiment.

3. Quand la rédiger ?

Ne rédigez pas votre bucket list sur un coin de table du bureau, énervée parce votre collègue Monique a encore fait des siennes. Non, il faut être sereine, posée et réfléchie (si ce n’est pas le cas, on fait la liste de ce qui nous met en rogne !)

On doit être seule, se poser dans un endroit cocon, face à soi-même, un bon verre de vin ou un chocolat chaud à la main !

Une soirée au calme chez vous est tout à fait propice pour la rédiger.

4. Qu’est-ce qu’on y marque ?

Eh oui, là est toute la question : il ne s’agit pas d’inscrire votre liste de courses et votre objectif « poids idéal » ! Dans un premier temps, prenez une feuille de brouillon (bah oui hein, la liste de votre vie mérite bien quelques brouillons avant d’être gravée dans le marbre.)

On y pose de grandes questions : qu’est ce que j’aime dans la vie ? Quelles sont mes priorités ? Ce qui me rend heureuse ? Quel est mon rêve professionnel ? Et familial ? Idéalement, qui serais-je dans dix ans ?

Une fois toutes vos idées couchées sur le papier, vous pouvez la trier en : épanouissement perso, vie de famille, vie professionnelle, voyages à faire, livres à avoir lus etc.

Mais surtout assurez-vous de laisser de la place dans chaque catégorie. Au fur et à mesure que vous avancerez dans la vie, vous rayerez des choses et en ajouterez…

 

C’est ça qui est bon : on avance, et de nouveaux rêves se créent !

Crédit Photo / Pinterest