SEXE : c'est quoi d'être FRIGIDE ?

La frigidité, c'est un peu la hantise de toute femme.

On a peur qu'elle nous tombe dessus d'un coup et d'être privée de sexe ou d'orgasme à vie !

Et pourtant, on se trompe encore pas mal à son sujet… mal connue, elle est aussi mal approchée.

On vous en dit un peu plus sur ce phénomène.

1. Frigidité ou anorgasmie ?

Quand on parle frigidité, on pense « absence d'orgasme ». Oui, mais non ! Il y a une différence entre l'absence d'orgasme et l'absence de désir sexuel. Si vous prenez du plaisir avec Zozo sous la couette, mais que vous n'arrivez pas (ou plus) à atteindre le septième ciel, c'est de l'anorgasmie. La frigidité, c'est quand vous n'éprouvez aucun plaisir ni même frisson aux caresses de Charmant, et que vous n'avez même pas de désir tout court ! Pas la même chose, donc…

2. Les causes

Que vous souffriez de frigidité ou d'anorgasmie, les causes peuvent être sensiblement similaires : stress, dépression, événement marquant et/ou traumatisant (décès, naissance, licenciement, infidélité, avortement, abus sexuel…). La peur de la perte de contrôle peut aussi expliquer ce blocage de soi et ce refus de lâcher prise ! Cette privation vient, la plupart du temps, de l'éducation : qu'on ait été élevée dans un environnement ultra pudique ou simplement qui condamnait le plaisir peut aussi être à l'origine de l'absence d'orgasme, voire totalement de désir.

3. La masturbation comme indicateur

Qu'on se le dise, le meilleur moyen de savoir si l'on est frigide, ou anorgasmique (ou rien du tout), c'est de mettre la main à la pâte ! Il se peut que le blocage vienne d'un manque de confiance en soi, par rapport à l'autre, ce qui expliquerait l'absence de plaisir et/ou d'orgasme pendant le rapport à deux. Mais qu'en est-il quand vous êtes seule avec vous-même ? Si le désir et le plaisir sont au rendez-vous, vous pouvez être sûre que tout va bien ! Si, au contraire, vous ne ressentez aucun plaisir à vous adonner à la masturbation, c'est qu'il y a un blocage à dénouer !

4. Les solutions

Pour remédier à cette frigidité (ou même à l'anorgasmie), il faut surtout remonter à la source du problème et trouver le point de départ du blocage. Pour cela, le meilleur moyen reste la thérapie : le psychologue ou sexologue vous permettra de comprendre cette absence de réaction et, du coup, de la compenser. Ce genre de thérapie peut aussi se suivre à deux : si Zozo est concerné par votre problème, il peut aussi vous aider à le surmonter !

5. Le travail sur soi-même

Enfin, s'il y a bien une chose à comprendre dans la frigidité, c'est que c'est avant tout une question de lâcher-prise et de perte de contrôle (tout est relatif, hein) ! L'absence de désir et d'orgasme traduit d'une peur de profiter de l'instant présent et de se donner à quelqu'un. En gros, le premier travail à faire, c'est d'apprendre à « déléguer », à vous laisser aller… Bref, à faire confiance, avant tout ! Et si vous n'y arrivez pas seule ni avec Zozo, n'ayez pas peur d'en parler et de consulter un spécialiste qui saura dénouer tout ça.  

 

AP

Crédit Photo / Pinterest