10 CHOSES qui prouvent que VOUS êtes FÉMINISTE !

Chez vous, le féminisme, c'est un peu une seconde nature. Mais vous n'avez pas forcément besoin d'en faire des tonnes et de crier sur tous les toits que vous aimez les femmes et que vous les défendez bec et ongles pour le prouver.

Le féminisme, pour vous, ça se passe tous les jours et en toutes circonstances !

Démonstration...

1. L'expression consacrée

Oui, vous savez bien que les femmes n'ont pas de testicules, on vous l'a dit et répété toute votre scolarité et vous avez suivi les cours de SVT en 4e. Mais ça ne vous empêche pas de clamer haut et fort que vous vous en battez les couilles que votre boss n'aime pas votre manière de faire et qu'elle n'a qu'à poser ses cojones sur la table si elle veut en parler avec vous. Non mais.

2. Le cadeau non genré

Votre filleul de 2 ans est un amour absolu, surtout quand il vous dit « ze t'aime tata » entre ses trois petites quenottes. Alors quand il vous réclame à corps et à cri un déguisement de fée, vous n'hésitez pas une seule minute et vous l'amenez en acheter un. Stupeur dans le rayon quand il l'enfile et court partout, les autres parents vous regardent comme une demeurée pur beurre… Bah quoi ?

3. Le rencard équitable

Vous passez une soirée tout à fait délicieuse avec votre nouveau mec et ils vous emmène dans un resto ultra canon où vous restez des heures à boire du vin. Au moment de partir, vous vous levez spontanément pour payer l'addition… Mais il insiste. Alors vous aussi, vous voulez au moins partager. Mais non, monsieur refuse et vous devance. Certainement une sombre histoire de moi Tarzan, toi Jane...

4. Les règles libres

Quand vous avez vos règles, vous ne supportez pas les autres. Pas à cause d'une histoire d'hormones féminines mal placées, non, mais à cause des imbéciles heureux qui se servent de ça comme d'un prétexte pour expliquer vos sautes d'humeur et vous regardent de traviole quand vous cherchez un tampon dans votre sac. Tampon que vous vous empressez de leur agiter sous le nez en souriant comme une démente.

5. La syntaxe girl power

On le sait oui, que le masculin l'emporte sur le féminin. C'est une règle que vous appliquiez soigneusement à l'école, au collège, au lycée, et dans toutes vos dissertations à la fac. Mais aujourd'hui, quand une bande est composée de six nanas et d'un seul mec, vous vous faites un malin plaisir de dire « elles ». Après tout, pas de raison que ces messiers soient toujours sur le devant de la scène.

6. La force de titan

Vous êtes en train de monter votre valise dans les escaliers du métro, tout va très bien, vos petits bras travaillent et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Soudain, vous esgourdez un vilain zozo vous proposer de monter la bête pour vous. Bah non, mon vieux, mes biceps marchent mieux que tes bras flasques de geek qui n'a pas vu la lumière du jour depuis des mois.

7. Le doux regard sur les poils

Vous avez laissé passer un peu trop de temps entre deux épilations, du coup, vous vous retrouvez avec une charmante petite repousse des familles. Mais bon, ça ne vous gène pas vraiment et vous aimez bien passer la main sur vos mollets pour sentir que ça râpe. Si, par malheur, l'homme qui partage votre couche fait une réflexion, vous n'hésitez pas à le remettre à sa place en lui causant de sa barbe de trois jours.

8. L'amour du banquier

Quand vous appelez votre banquier, vous avez toujours la sensation d'être un puits sans fond, un panier percé, une folle furieuse qui dépense le moindre de ses centimes dans des paires de chaussures. Alors vous lui expliquez gentiment que non, ce n'est pas parce que vous êtes une femme que vous ne méritez pas le respect et la renégociation de votre prêt immobilier.

9. Le bricolage facile

Monter un meuble Ikéa, pour vous, c'est un véritable plaisir. Vous adorez glisser des vis B342 dans des écrous X58 en sifflotant comme un nain de Blanche-Neige. Et le premier qui essaie d'y mettre le nez ou de vous expliquer que vous ne devriez pas tenir votre tournevis de la main gauche, vous lui jetez le mode d'emploi dessus. Parce que vous n'en avez même pas besoin.

10. La drague à votre façon

Oh noooon, une femme ça ne drague jamais, jamais ! Ça attend gentiment dans son coin que le beau serveur du bar d'en bas vienne lui demander son numéro. S'il ne se décide pas ? Tant pis, il faut attendre le prochain. Balivernes et billevesées, si vous avez envie de programmer un date avec lui, rien ne vous empêche de l'inviter après son service. Après tout, il paraîtrait que les hommes aiment les femmes entreprenantes, alors...

 

 

MDS

Crédit Photo / Pinterest

par