COMMENT éviter les TÊTES de GLAND ?

Les gros nullos, c'est souvent pour notre pomme…

Alors on s'est fait un plan d'attaque pour éviter les faces de pet qui nous enquiquinent !

1. On mange la bouche ouverte, comme ça, tête de gland ou non, ça va forcément le dégoûter et le faire fuir. Et un glandu en moins, un !

 

2. On tente un vocabulaire plutôt… étonnant. Histoire de le choquer une bonne fois pour toutes ! Alors on prend sur soi et on n'a pas peur de prononcer un « ta mère suce des BIIIIIP en enfer » en plein milieu d'une séance ciné ou d'un repas. Voilà qui devrait le décourager.

 

3. Et s'il aime ce que vous dites, COUUURRREEEZ !

 

4. On se laisse aller : on arrête de se maquiller quand on le voit, on arrête les efforts vestimentaires. Alors oui, il faut prendre son courage à deux mains pour sortir au restau en jogging et en Crocs. Mais ce qu'il faut voir, c'est le résultat : un gros lourdaud de viré !

 

5. On profite de sa présence chez nous pour s'épiler les jambes à la cire ou se couper les ongles des doigts de pied sur le tapis du salon, pendant qu'on se marre à gorge déployée devant « Les Princes de l'Amour ».

 

6. Oui, mais on lui sert une bière d'abord ! On n'est pas des bêtes, hein…

 

7. On se fait passer pour encore plus glandue que lui ! Comme ça, il se dira qu'il mérite mieux et il se fera la malle.

 

8. On lui fait croire que notre père est un parrain de la mafia et qu'il a déjà un casier judiciaire plus long que le Nil. Et oui, c'est bien connu, la mafia de la Creuse, c'est la plus virulente !

 

9. On lui fait croire que notre mère nous appelle toutes les douze minutes et qu'elle vient passer TOUTES les vacances scolaires avec nous.

 

10. Mais on peut aussi lui dire tout simplement que c'est une tête de gland qui nous casse les pieds et qu'il peut aller voir ailleurs si par hasard, on n'y serait pas !

Crédit Photo / Pinterest