Vous n'êtes PAS au TOP de votre CAPITAL BEAUTÉ, la PREUVE !

Le matin, quand on se barbouille du mascara et du blush sur la trogne, on se dit que « ça fera bien l'affaire » !

Et on se dit aussi « qu'il y a toujours pire », alors qu'on se situera finalement pas si mal que ça sur l'échelle de la top-attitude !

Oui, enfin bon, on avoue qu'on n'est pas au max du max hein… 

1. Le correcteur unijambiste

Un poil à la bourre le matin, on finit généralement par se maquiller entre deux gorgées de café… donc à une main ! Et il n'est pas rare – voire très régulier – qu'entre manger une cuillère de porridge de son d'avoine au lait de soja et siroter une lampée de thé vert, on en oublie qu'on a passé de l'anti-cerne sur un seul œil… Autant dire que quand on sort avec un œil poché et un œil frais comme pas permis (merci Dior!), on n'est pas comme qui dirait au top de notre capital glamour… Parce que oui, on fait peut-être péter les Jimmy Choo pour l'afterwork de ce soir, mais on a quand même une tête de Quasimodo !

 

2. Le mascara bourré

Le mascara et son application, c'est encore un peu flou pour nous… Parce qu'on connaît la légende, selon laquelle il ne faudrait l'appliquer que sur les cils du haut – pour ne pas alourdir son regard – mais quand nous, on a essayé, on a eu une tête de mi-femme-fatale-fraîche-mais-pas-des-demi-yeux ! Alors on continue de le mettre en haut ET en bas, mais on a dû louper une étape dans la technique d'application… Parce que nous, soit ça colle en gros pâtés et on a un regard de putois hargneux, soit on n'en met pas assez et on a des yeux de raie manta, dont on voit à peine la démarcation avec notre peau pâlotte…

 

3. Le cheveu collant

Bon, c'est le moment d'avouer ce que l'on fait toutes : que celle qui n'a jamais repoussé l'un de ses shampoings nous jette le premier peigne ! Il y a des soirs, où l'on a la flemme de passer par la case « shampoing, masque, huile, démêlant » et compagnie de notre tignasse. Alors on se dit que le lendemain matin, on se lèvera plus tôt et qu'on le fera à ce moment… Puis le matin, on finit par se lever à la bourre – la fonction « rappel » de notre iPhone aura notre peau – et on se dit que boh, ça peut attendre ce soir… Mais même si l'on essaye de se convaincre que « ça ne se voit pas », quatre jours d'empilage de couche de shampoing sec, ça se remarque plus facilement que le nez refait sur le visage de Kim Kardashian !

 

4. Le rouge à lèvres envahissant

Quand on voit qu'une tentative de ravalement de façade n'a pas suffi à camoufler ce teint blême et ces cernes intergalactiques, on se dit que la solution, c'est d'attirer l’œil autre part… Le détournement, en voilà une belle idée ! Sauf quand l'idée, c'est de se tartiner du rouge à lèvres « vite fait » avant de partir. Parce qu'on le fait à la va-vite, parce qu'on ne prend pas le temps d'en vérifier la couleur, parce qu'on ne prend surtout pas le temps de l'appliquer correctement… Et une bille de clown aux lèvres surdimensionnées est vite arrivée ! Un peu loupé pour l'esprit frais et sexy que l'on voulait dégager…

 

5. Le poil fumant

Qui repousse son shampoing connaît le principe de l'épilateur fuyant : une fois l'étape cruciale de la repousse entamée, (presque) plus aucun seuil ne nous fait peur… Surtout en hiver, où les gambettes restent au chaud sous la couette et où les aisselles ont arrêté de pointer le bout de leur nez. L'engrenage est donc facile avant d'arriver aux jambes de panda et au maillot de Rambo ! Et plus l'on reste au chaud sous son plaid en moumoute, plus on repousse la tonte-de-la-loose… Mais quand on arrive au stade des étincelles au contact des vêtements, il est peut-être temps d'y mettre du sien… Bon ok, on le fera demain !

 

6. Le jogging gluant

Le week-end, on s'accorde un petit relâchement, parce que oui, c'est dimanche et que toute la semaine on s'apprête pour être fraîche et glamour et qu'il est temps de faire une pause ! Sauf que, avouons-le, la semaine on a arrêté de s'apprêter… Et non on n'a pas abandonné : on a simplement dû choisir notre camp entre le café fumant et le contouring Pinterest ! N'empêche qu'on a quand même envie de se relâcher le dimanche et qu'on sort en jogging troué pour acheter son pain au seigle… Boh, entre nous, un jean noir ne met pas beaucoup plus de temps à enfiler, si ?!

 

AP

Crédit Photo / Pinterest