La fameuse technique de la FELLATION du DIPLODOCUS

Nan mais en fait, en étudiant les jouets des gosses, on s’est penchée sur la bande de dino… Vous voyez, les gros bien lourds de marque allemande imprononçable « chhhhhheiiiiish », « cheulèchte », « sless »…

D’ailleurs, on peut leur mettre des trucs dans la bouche, c’est marrant (note à moi-même : ne pas dire à leur père que j’ai envoyé une photo du Branchiosaure en train de cloper à ma meilleure amie.)

Et du coup on remarque qu’ils ont… La langue pointue ! Et c’est pour ça que c’était les rois de la fellation les dino (ah vous ne saviez pas ? Si c’est expliqué au muséum d’Histoire Naturelle).

1. Les petites dents

Ils ont plein de dents mais elles sont petites (bah si c’est fait comme ça sur les dino des mioches) et du coup c’est pratique !

Parce que cela permet d’ouvrir bien comme il faut la bouche et de ne surtout pas faire mal à monsieur dino. Primordial.

2. La bouche ferme

Bah ouais avec leur peau super épaisse, les dino sont fermes et toniques. Et c’est important d’être douce puis ferme. Pigé : bouche en cœur, bouche de dino ! Bouche en cœur, bouche de dino !

3. La langue experte

Passons au plus important : la langue. Les dinosaures l’ont longue et gluante. Et c’était CA leur atout pour des fellations si réussies !

Une langue qui englobait bien le pénis de papa dino…

[SAUT_PAGE] 

4. La langue fourchue

Et surtout, une langue qui savait jouer avec sa pointe fourchue ! Le secret des diplodocus, c’est de jouer avec le bout de leur langue sur le gland de monsieur dino…

Attention, décollage assuré. (Les scientifiques penchent d’ailleurs sur un grand gang bang de dino qui aurait fait exploser la surface de la Terre et provoquer la disparition des dinosaures.)

5. Le long cou

Eh oui, Gorge Profonde n’est pas une héroïne érotique mais bien le surnom d’une Diplodocus qui pratiquait des fellations comme personne !

Grâce à son long cou elle pouvait avaler les quelques mètres de pénis, ce qui plaisait beaucoup au gros diplodocus…

Non pas qu’il faille s’y adonner forcément, mais aller léchouiller la base de son pénis peut être une bonne piste pour copier nos amis les dino !

 

Ah, c’est chouette la science !

 

 

 

Crédit Photo / Pinterest