CHEVEUX : nos ASTUCES POUR VENIR à BOUT des FOURCHES

Nos petits cheveux chéris, on les aime fort ! Et on veut les chouchouter pour qu'ils restent soyeux et brillants, comme dans les pubs pour shampoing !

Sauf que, arrivés à une certaine longueur, c'est la panique ! Une fourche, deux fourches, trois fourches ?? DES FOURCHES PARTOUT ! Et on le sait, trop de fourches… et c'est passage chez le coiffeur assuré !

Et voilà, tous ces efforts ruinés en un coup de ciseaux ! Alors, pour éviter la cata et préserver notre belle crinière le plus longtemps possible, on vous donne les astuces pour prévenir et venir à bout des méchantes fourches !

Au moins pour qu'on puisse se la péter avec notre crinière resplendissante de vitalité pendant encore quelques mois…  

 

1. Protégez vos cheveux AVANT leur apparition

C'est un peu bête à dire mais n'empêche qu'on est toutes un peu pareilles : on a tendance à attendre que la fourche soit là pour s'affoler ! Alors qu'en fait, c'est tout l'inverse qu'on doit faire ! Le plus important, c'est quand même de prévenir leur apparition, et donc protéger notre crinière de lionne AVANT que les vilaines fourches viennent tout gâcher ! Comme elles adorent les cheveux secs et en piteux état, on leur coupe l'herbe sous le pied : on prend le temps de laisser poser un masque ultra nutritif au moins deux fois par semaine, après son shampoing ET après-shampoing. Et on n'oublie pas non plus de les hydrater avec une huile sèche ou un sérum protecteur une fois essorés.

 

 

2. Levez le pied sur lisseur et sèche-cheveux

On sait que certaines ne jurent que par leur fer à lisser et/ou sèche-cheveux pour un brushing impecc'. Sauf que, qu'on se le dise, les fourches sont aussi dues à la chaleur, qui affaiblit et détériore le cheveu. Autant dire que plus vous soumettez vos cheveux à la chaleur, et plus les fourches s'en donnent à cœur joie ! Alors on limite le sèche-cheveux et on espace les sessions lissage de cheveux ! Et surtout, on utilise des protecteurs de chaleur : des sprays qui limitent les méfaits de la chaleur. Mais pas de fausse joie : ces produits ne sont pas miracles et n'empêchent pas de laisser vos cheveux reposer de temps en temps !

 

 

3. Démêlez mollo

On l'aura compris, une fourche est la conséquence d'un cheveu abîmé, mal nourri et fatigué ! Alors on ne va pas EN PLUS en rajouter à les maltraiter de la brosse ! Inutile de forcer comme une dératée sur votre brosse ou votre peigne pour le démêlage. Et on fait bien attention de brosser des cheveux de bas en haut, en remontant petit à petit ! En bref, on n'agresse pas son cheveu, on le chou-chou-te !

 

 

4. Rincez à l'eau froide

Oui alors on SAIT, c'est pas le plus fun du monde, surtout quand on est, toute entière, sous la pomme de douche froide… On vous l'accorde, mais pensez à votre belle chevelure flamboyante après toutes ces petites attentions !! L'eau chaude dilate les écailles du cheveu, alors que l'eau plus froide (bon, tiède à la limite, mais pas plus!) les resserre ! Rincer vos cheveux à l'eau froide est donc le meilleur moyen « d'emprisonner » le soin que vous déposez sur votre cheveu. Votre après-shampoing et/ou votre masque nutritif n'en sera que plus efficace ! Allez, on respire un bon coup et on se lance !

 

 

5. Ne frottez paaaaas

Non, non et NON ! On arrête de se frotter les cheveux dans la serviette de bain pour les sécher ! La fourche est clairement une affaire de frottements, et la serviette éponge est la pire ennemie de votre belle caboche ! Après le shampoing, on tamponne dé-li-ca-te-ment ses beaux cheveux et on les laisse tranquille ! Et on essaye de limiter les queues-de-cheval et autres buns, qui ont beaux être canons mais ont quand même tendance à casser le cheveu et offrir un terrain propice aux méchantes fourchinettes !

 

 

6. Passez chez le coiffeur

Oui, on sait, ça ne vous plaît pas non plus. Mais quand les fourches sont installées, la seule solution pour repartir de zéro et préserver vos beaux cheveux : couper ! On ne vous dit pas de couper 30cm, mais il est important de passer chez le coiffeur pour revitaliser sa coupe et ses cheveux. Et puis, plus on coupe et mieux nos cheveux vont pousser ! Notez bien qu'un cheveu abîmé et fourchu pousse moins bien et le rendu final est quand même vachement moins sympa !

A bas les fourches !

AP

 

Crédit Photo / Pinterest