Quand les sites de RENCONTRES TUENT l’amour

Et si l’amour était abîmé par les sites de rencontres ?

Si le Grand Sentiment était devenu commercialisable et cliquable ? L’étude de Alicia Eler et Eve Peyser, « Tinderization of feeling » décrit « une métaphore qui accélère la mécanisation et la prise de décision », en d’autres termes, Tinder robotise les humains freinant toute intimité avec l’Autre, les enfermant dans un cercle vicieux asocial.

 

 

1.  Plus de pétillement

Vous savez, ces papillons qui croustillent dans le creux du ventre quand un Charmant nous fait de l’effet ? Et bien c’est ceux-là qui sont en voie de disparition ! Avec un site de rencontre, on clic, on trie, on jette mécaniquement et froidement. Plus de rencontre impromptue, plus d’émotion vive, tout est programmé pour se passer sans surprise.

Mais si justement l’amour n’était qu’un grand bazar inimitable ? D’ailleurs, il suffit de regarder les publicités Meetic, Adopte un Mec ou autre : elles tentent toutes de nous recréer une rencontre amoureuse merveilleuse et naturelle !

 

 

2. Plus de peur

La peur ! C’est sans doute le facteur qui a fait naître les sites de rencontre. L’amour ça fait peur, tomber amoureuse, c’est flippant et ne pas contrôler ses sentiments c’est carrément terrifiant. Alors on a ôté le facteur « peur » en se planquant derrière un écran.

Si l’amour est aussi bouleversant, c’est peut-être justement parce qu’il nous fait faire un grand huit émotionnel qui nous coupe l’envie de manger, de boire ou de dormir ! Pas sûr qu’avec les applications on puisse vivre « d’amour et d’eau fraîche »…

 

 

3. Plus de sincérité

Avouez que votre photo de profil est un tout petit peu mensongère, que dans vos « passions » vous n’avez pas mis « coquillettes au jambon et soirée surimi »… On ment effrontément dans un profil, on se présente au mieux, on gomme ses défauts pour se faire un CV béton. Sauf que lors d'une rencontre, on ne va pas passer un entretien d’embauche !

On se retrouve donc face à des profils qui « matchent », à des discussions virtuelles non spontanées et à un mode de communication qui a pour base la planque et le mensonge. Pas top comme début de relation ?

 

 

4. Plus de séduction

Dragouiller, flirter, se rapprocher… Tant d’instants précieux qui font naître une jolie relation ! Mais séduire derrière un Smartphone n’est que de la drague lâche. Pas de risque, pas de regards, pas de frissons, tout est mécanique et sans danger.

Cela crée des personnalités folles : un grand timide devient un séducteur né, une grande gueule se la joue timide-mystérieuse et un pervers se fait matou mignon. Flippant.

 

 

5. Plus de respect

Les sites de rencontres permettent à chacun de prendre l’autre pour un morceau de viande que l’on peut tâter, jauger et dénigrer. Il est devenu quasi normal de scruter un profil avant de s’intéresser à une personne. Comme si dans un bar, on avait d'afficher sur la figure ce que l’on pratique comme sport, ce que l’on recherche dans la vie, ce que l’on fait comme boulot et ce que l’on cherche comme type de relation.

Imaginez le regard que l’on poserait sur les autres : « Bonjour moi c’est Sophie, enchantée [ah nan purée, il aime les chiens, moi j’adore les chats. Pas possible. Han en plus, il fait du Handball, ça sent les soirées potes/bières insupportables ! Et il a les yeux verts, je suis plutôt yeux bleues. » Voilà. Vous êtes peut-être passée à côté d’un type génial.

 

 

6. Plus d’engagement

Les sites de rencontre permettent l’interchangeabilité illimitée. De la tromperie quasi tolérée. Le jour où vous vous engueulez, monsieur se reconnecte à son profil Meetic et part à la chasse de mieux. Madame se venge en acceptant un rendez-vous Tinder.

Dans la vie réelle, il s’agirait d’aller dans un bar spécial Célibataires & Rencontres. Vous n’accepteriez pas bien sûr, et le lourderez s’il faisait ça. Et bien maintenant, on a le droit.

 

Et si l’on s’ouvrait aux vrais sentiments ?

 

Léa Philippe

 

Crédit Photo : Pinterest