COMMENT se remettre de sa rupture en BEAUTÉ

La nouvelle année arrive, les résolutions (jamais tenues) et l’envie de repartir du bon pied nous boostent à aller mieux… Sauf que quand on a un gros chagrin, on a du mal à s’imaginer comment, un jour, on va redevenir cette princesse papillonnante qui faisait rêver.

On vous aide…

 

 

 

1. La motivation forcée

Pas facile, mais efficace, la motivation forcée consiste à se secouer le bourrichon et à tout faire comme si sa vie était merveilleuse : sortie cinéma, lecture, mise en beauté, nouvelle chaussure, apéro, resto... Vous allez voir, à force, votre vie va vraiment être la plus belle du monde, et zozo sera oublié en beauté.

2. Le cocon fabriqué

Pour ne pas se contenter d’observer sa vie filer, on reconstruit son cocon. On apprend de nouvelles choses qui nous font du bien : avec lui, c’était le petit film du dimanche soir ? À présent, ce sera l’apéro dinatoire du samedi et la promenade à la tombée de la nuit. Vous adoriez vous lover dans ses bras sur ce grand fauteuil ? Poubelle le fauteuil, place à un canapé cosy avec plaid, coussins géants et chaussettes en laine ! Le tout est de recréer son monde, rien qu’à soi.

 

 

 

3. Le réconfort retrouvé

Il était votre mentor, votre guide (ou tout du moins vous le pensiez), il est à présent temps d’en trouver de nouveaux, sous d’autres formes. Un conseil à demander ? Appelez votre copine que vous avez un peu perdue de vue. Besoin d’un coup de main ? Sonnez chez le mignon voisin du bas… Vous verrez, vous aurez tout un tas de personnes réconfortantes bien plus solides qu’un seul et même zozo !

4. Le positivisme vrai

Inutile d’écouter les beaux parleurs qui vous sortent qu’il suffit de positiver : « Eh oh ! Tu pourrais avoir une dent en mousse, un bras en moins et avoir connu les inondations de Paris ! » Oui certes. Mais ça ne vous aide pas beaucoup… Il faut arriver à positiver de manière concrète et solide. C’est terminé ? OK, c’est dur, mais faites la liste de ses défauts et soyez heureuse de ne pas finir vos jours avec lui. Vous vous sentez seule ? Une étape difficile, mais tellement constructive dans la vie d’une femme. Bref, les coups durs rendent plus solide.

 

 

 

5. Le bon célibat

Voyez le célibat comme une aventure dont vous êtes l’actrice principale. Vous êtes un peu la James Bond qui va batailler avec les doutes, les péripéties complexes et les faux amis… Mais ce que c’est palpitant ! Ne soyez pas désespérée lors de vos moments de blues : c’est normal ! On n’est pas fait pour ne ressentir qu’une seule et même émotion à vie. Les pleurs et l’ennui doivent être vécus comme des montagnes russes du sentiment ! Puisez en eux pour être créative. Envie de larmoyer ? Trouver le bon livre, la bonne expo ou le bon film qui illustrera vos émotions.

 

Sentiment de grandeur assurée.  

Crédit Photo : Pinterest