COMMENT être une bonne DIVA ?

Quoi ? On peut avoir le droit de développer un peu son côté diva… Surtout que dans certaines situations, ça peut servir ! Pas de devenir une odieuse Mariah Carey en puissance, mais juste une bébé diva de temps à autre…

Démonstration.

 

 

 

 

1. Le regard

Pour scotcher n’importe qui et lui faire rabattre son caquet, rien de mieux qu’un bon regard bien froid, bien hautain, le sourcil légèrement relevé et le regard droit. Très déstabilisant.

2. Le changement d’avis

Une bonne diva fait tourner en bourrique son monde. Il faut donc changer d’avis. Vous vouliez bleu, non finalement, changez tout, ce sera rouge. On vous détestera. Parfait quand on est une diva.

 

 

 

 

3. Le couinement

Travaillez votre couinement. Une diva a son petit bruit. Entre le rire et l’exclamation. Reconnaissable de loin, il signalera que vous êtes dans les parages…

4. La moue boudeuse

Bien sûr, la moue boudeuse est un classique. Lorsque vous souhaitez obtenir quelque chose, prenez vos yeux de merlan frit et avancez une bouche en cœur. On ne vous résistera pas.

 

 

 

 

5. Le caprice

Pour être divaesque, faites des caprices. De vrais caprices d’enfants. « Maiiiiiis ! [tape du pied] Je veux cette couleur de chaussures ! [croise les bras violemment] Il me les fauuuut ! [cri strident]. »

6. L’élan d’amour

Être une bonne diva, c’est être un peu folle. Offrez des élans d’amour soudain : « Oh Patoche tu vas bien mon bichon ? Quand est-ce qu’on se fait un déj’ chaton ? » Folle à lier, on vous dit.

 

 

 

 

7. Suivi d’élan de haine

Passez subitement à un élan de haine monumental : « Cristina, tu te fous de moi ! je t’avais dit que je ne voulais pas de sucre ! Tu essaies de me rendre obèse c’est ça hein ? Hein hein hein ??? »

 

C’est bon, vous êtes prête à devenir une reine…

 

Attention tout de même, une attitude de diva trop poussée peut provoquer gêne, inconfort et perte totale d’amis.

Crédit Photo : Pinterest