Et si porter un SOUTIEN-GORGE était NOCIF? On a testé

Jean-Denis Rouillon a mené une étude sur 15 ans concernant notre bon vieux soutif’ ! Et devinez quoi… Il pourrait contribuer au relâchement.

On a voulu tester !

 

 

 

 

1. Sans soutien-gorge, c’est plus ferme ?

Le Docteur Rouillon a suivi des centaines de femmes ne portant plus de soutien-gorge et a mesuré la hauteur du mamelon et l’élasticité du sein.  

Au fil du temps, le Docteur a constaté que le mamelon remontait et que le sein avait un aspect plus ferme. De plus, les femmes ne portant pas de soutien-gorge semblaient avoir une meilleure posture. Des résultats surprenants qui ne font pas non plus dire au Docteur de jeter tous les soutifs !

2. Pourquoi serait-ce bénéfique ?

Le Docteur Rouillon explique que la pesanteur n’est pas subite par les seins emmitouflés dans leur soutien, ce qui dégraderait les tissus plus rapidement. Globalement, les jeunes femmes tireraient un bénéfice à ne pas porter de soutien-gorge, explique-t-il.

 

 

 

 

3. Peut-on vraiment lâcher le soutien-gorge ?

Alors nous avons testé. Une semaine sans soutif’ à arborer majoritairement des t-shirts en coton simple. Ça donne quoi ?

Pas facile au début, on ne sait pas trop comment se tenir, on se sent un peu à poils et puis on se dit : « zut, c’est naturel, les mecs se baladent torse-nu et on devrait se planquer derrière des coussinets qui nous moulent un faux sein ? »

Alors on se redresse – parce que naturellement, on a tendance à se tenir plus droite, pour que nos nichons aient quand même une peu fière allure – et on se sent bien, libre, confort'. Il faut faire fi de quelques connards qui nous regardent l’œil aguicheur, des nanas qui nous scrutent, un peu jalouses que l'on ait osée, et de notre homme, totalement en joie de cette nouveauté, qui tente de s’assurer 12 fois par jour que l’on n’a pas mis de soutien-gorge…

Et puis ensuite les gens s’habituent, ils savent que « elle, elle ne porte pas de soutien-gorge. » et on devient un peu fichée comme la nana féministe qui a décidé de vivre comme les Cro-Magnons… Les clichés perdurent…

À la fin de la semaine, on s’est totalement habituée à ce nouveau confort, on se sent bien plus connectée avec son corps. C’est vrai qu’on n’a pas vu nos seins tomber... À voir sur trois mois…

On remet son soutien-gorge à reculons, d'ailleurs, on se fait des petites journées "sans" parce que c'est super confortable !

Et vous, tentée par l'experience ?

Crédit Photo : Pinterest