Vous êtes BISEXUEL, mais vous ne le savez PAS !

Une récente étude américaine a révélé l'augmentation du nombre de personnes se considérant comme bisexuelles.

Enquête.

 

 

 

 

 

1. Plus de bisexuels

Les statistiques de personnes se considérant comme « bi » est en hausse selon une étude américaine rendue public le 7 janvier 2016. 5,5% des femmes se disent bisexuelles (contre 3,9 en 2010) et 2% des hommes (contre 1,2% en 2010).

Une hausse sans doute due à un questionnaire plus précis. Au lieu de cocher la case « homosexuel », « bisexuel » ou « hétérosexuel » comme le sondage le proposait auparavant, les candidats pouvaient alors cocher : « Plus généralement attiré par des hommes/femmes. » 

 

 

 

 

 

2. La nuance qui fait tout

Cela a donc permis de révéler de nombreuses personnes attirées par les hommes ET les femmes : une femme peut avoir des relations majoritairement avec des hommes, mais avoir connu de l’attirance pour des femmes.

Une nuance qui corrige la barrière trop clivante d’un choix entre hétérosexualité, homosexualité et bisexualité. Une femme parfois attirée par d’autres femmes, mais ayant plus de relations avec des hommes aurait coché la case « hétérosexualité », elle coche à présent "majoritairement attiré par des hommes" et est compté comme "bisexuel".

 

 

 

 

 

3. Tous bi ?

On se retrouve alors à revoir ses certitudes bien ancrées : et si nous étions tous bisexuels ? Qui n’a jamais eu de l’attirance pour une personne du même sexe ? Qui n’a jamais « flirté » avec une amie de sorte que l’amitié s’effaçait vers un autre type de relation ?

On espère en tout cas que la bêtise bornée et l’intolérance pourront diminuer grâce à ce type de sondage…

Source : National Survey of Family Growth 

Crédit Photo : Pinterest