Lait de vache : DANGER ?

Haro sur le lait de vache ? Pour certains, c’est l’ennemi numéro 1, responsable de tous nos maux (et limite des guerres et de la famine). Pour d’autres, c’est l’ami de nos os, indispensable à notre bonne santé.

Quid du vrai et du faux dans tout ça ? On vous fait un topo.

 

 

 

 

1. On n’est pas des veaux

Jusqu’à preuve du contraire, nous ne sommes pas des animaux poilus qui broutent de l’herbe et tètent leur maman vache pour se nourrir. Donc, a priori le lait des bovins n’est pas fait pour nous, ou en tout cas pour nos petits. Si vous pouvez allaiter, foncez !

 

2. Responsable du cancer ?

Restons prudents : les détracteurs du lait le lient directement à certains cancers comme celui de la prostate ou des ovaires. Sans aller jusque-là, on constate surtout chez les personnes intolérantes des symptômes pas très agréables, du type migraines, ou maux de ventre. Et c’est déjà bien suffisant pour limiter sa consommation.

 

3. Le lactose pointé du doigt

Principal responsable des troubles liés à la consommation de lait, le lactose. En gros, un « sucre » présent dans le lait et qui est très difficile à digérer par l’homme. Si ça c’est pas une preuve…

 

4. Le boom des « laits végétaux »

Lait de soja, d’amande, de riz… ces boissons végétales n’ont rien à voir avec du lait, mais leur vente est en forte hausse ces dernières années. On s’y met ou pas ? Si vous aimez, pourquoi pas ? Mais vous n’êtes pas OBLIGEE de remplacer le lait par ce type de boisson. Pour avoir votre quota de calcium, vous pouvez vous tourner vers les fruits et légumes comme amandes, noisettes, épinards, crevettes, persil…

 

5. Se priver de beurre et de fromage ?

Au pays du camembert, dur de se passer de lait de vache… Qu’on se rassure, en quantités raisonnables, il n’y a pas de mal à profiter d’un bon plateau de fromage ou d’une crème dessert chocolatée ! La noisette de beurre dans le plat de pâtes ne vous fera pas passer une nuit cauchemardesque non plus. 

On peut toujours s’en donner à cœur joie avec une bonne tomme de brebis ou un chèvre cendré…

Crédit photo : Pinterest