Un JOUR, un HOMME : le bulot

L’homme bulot est très difficile à saisir ! Carapaté, timide, introverti, il faut savoir user de tactique pour le sortir de sa carapace…

 

A vos piques !

 

 

 

 

 

1. recroquevillé sur lui-même

C’est un doux, un gentil, un mou (non, on n’a pas dit ça…) qui ne sait trop comment lutter avec les éléments de la vie… Du coup, il abandonne vite bataille et rentre dans sa coquille. Apprenez à être sa deuxième maison, son petit ilot de sable douillé dans lequel il pourra se plonger…

2. La saisie ferme

Une fois que l’homme-bulot a pointé le bout de son nez hors de sa coquille, il faut l’empoigner et ne plus le lâcher ! Bien sûr, allez-y avec tact, mais faites-le sortir une bonne fois pour toute de cette timidité maladive ! Oui vous êtes rassurante, mais vous n’allez pas attendre dix plombes ! Il doit sentir que vous êtes là, mais que s’il ne se mouille pas un peu la patte (mais un bulot a-t-il vraiment des pattes…) il risque de vous perdre. Grâce à vous, il va même se sentir exister !

3. Le changement de coquille

Une fois que ce grand timide est sorti de sa coquille, il faut savoir lui faire une place accueillante et chaleureuse dans la vôtre. Pas question de lui sortir une mini coquille de bigornot en guise de bienvenue. Non, faites les choses bien pour que zozo ne daigne plus vous lâcher !

 

Vous verrez, vous l’aurez votre homme bulot, et rien que pour vous !

Crédit Photo : Pinterest