Prix littéraire : Journal d'une inconnue, de Fanny Mentrée

Un premier roman qui a du caractère, et ce ne sera pas pour vous déplaire...

C’est vrai : sa mère est morte, son couple bat de l’aile, son chef de service est un crétin et sa fille l’insupporte... C’est vrai, mais est-ce une raison pour penser soudain que tout est faux ? Est-ce une raison pour s’enfermer dans la buanderie, avec une vraie poule, une licorne tracée au Bic sur le mur, à la lueur d’une lune toujours pleine, constante et artificielle ? Qu’est-ce qu’elle imagine en écrivant ce qu’elle appelle son Journal ? Qu’elle va changer sa vie ? Le monde ?

Allez, tout ça n’est pas si grave, au fond, la vie offre toutes sortes de solutions : se suicider, passer ses journées au lit à se masturber, boire à outrance, tomber amoureuse ou attendre la nuit, pour guetter les étoiles filantes...