Allons-nous tous devenir obèses en 2030 ?

Du 6 au 9 mai 2015 s’est tenu à Prague un congrès de l’Association Européenne de l’Obésité (EASO). Au cours de ces 3 jours, les intervenants ont mis en garde tout le monde : si on continue de ce train, 74% d’hommes et 64% de femmes habitant en Europe seront obèses en 2030.

L’étude :

Les spécialistes qui ont effectué ces prévisions sont partis de chiffres collectés par l’OMS en 2010. Le bilan a pris en compte différents pays d’Europe. Parmi les pays les plus concernés, on trouve la Grèce, l’Espagne, l’Autriche, la République Tchèque… et surtout l’Irlande. En effet, si ce pays continue de ce train, il y aura 89% d’hommes et 85% de femmes en surpoids. Une note encourageante nous la donne le cas des Pays-Bas. Si 54% de sa population était obèse en 2010, une nouvelle tendance  à la baisse semble se dessiner. Par exemple, s’il y a actuellement 49% de personnes en surpoids, les spécialistes prévoient pour 2030 un taux de 8%.

[SAUT_PAGE]
 

Les causes de cette obésité :

Tout d’abord, il faut bien comprendre la différence entre « surpoids » et « obésité’ ». Pour distinguer les 2 concepts, l’OMS prend l’IMC (Indice de Masse Corporelle) comme point de référence. On est en surpoids quand on a un IMC situé entre 25 et 29,90 et on est obèse quand notre IMC est supérieur ou égal à 30.
Ensuite, les spécialistes mettent en garde : inutile de paniquer ! Il ne s’agit là que d’estimations… on ne sait pas encore ce que nous réserve l’avenir. Cependant, ces données devraient nous amener à réfléchir sur nos modes de vie actuels. Sont mis en cause les snacks trop gras et trop sucrés, le manque d’activité physique… Il faudrait aussi essayer de voir quelles décisions gouvernementales  peuvent être prises pour rendre les prix des aliments sains plus abordables.

Et en France ?

La France comptait 40% de personnes en surpoids ou obèses en 2014… On va voir si elle va réussir à rectifier le tir.

Crédit photo : Pinterest