C'est quoi l'ÉJACULATION FÉMININE ?

Souvent associée aux hommes, l'éjaculation concerne aussi les femmes. Encore trop méconnue, elle touche pourtant plus de femmes que l'on ne le croit !

Et vous y avez même peut-être bien été confrontées, sans pouvoir mettre de mot sur la situation. Une impression d'avoir une envie irrépressible d'uriner, alors que vous n'y arrivez pas ?

Quand on sait que, pour provoquer une éjaculation, il suffit d'être allongée sur le dos et d'introduire deux doigts dans le vagin, en appuyant très fort vers l'avant, on se dit que vous avez sûrement déjà éjaculé, et même sans vous en rendre compte !

Allez, on brise le tabou et on dégomme les idées reçues sur l'éjaculation féminine !

1. Ça ressemble à quoi ?

L'éjaculation féminine, c'est l'expulsion d'un liquide par les glandes de Skene, présentes chez les femmes autour de l'urètre, lors d'une excitation intense de celles-ci. Elle peut être très impressionnante et se traduire par un véritable geyser ou, au contraire, peut être plus discrète voire quasi invisible. L'intensité de l'éjaculation dépend de l'état d'hydratation du corps : une femme qui aura préalablement bu une grande quantité d'eau aura une éjaculation plus spectaculaire qu'une autre.

2. Ce n'est pas de l'urine

Attention, l'éjaculation c'est donc l'expulsion d'un liquide par les glandes de Skene autour de l'urètre qui, lors de l'excitation, se gorgent d'eau qu'elles expulsent ensuite. Ce liquide sort donc effectivement bien de l'urètre et non du vagin, mais n'est en aucun cas de l'urine ! C'est bien l'eau contenue dans le corps, qui se concentre à cet endroit, quand les glandes sont suffisamment stimulées, et qui est ensuite expulsée. Pas de pipi au lit, donc !

3. Ce n'est pas forcément le signe d'un orgasme

Contrairement à ce que pense la majorité des hommes (et même des femmes, d'ailleurs), l'éjaculation féminine n'a aucun lien avec le fait de jouir, ou non ! Ce n'est pas une cause de l'orgasme, même si, on ne va pas se le cacher, la stimulation du vagin peut quand même être agréable ! Mais ce n'est qu'une simple réaction physiologique à une stimulation vaginale qui peut être accompagnée d'un orgasme-de-la-mort OU PAS !

4. Ce n'est pas une obligation

Là aussi on va tordre le cou à une idée bien ancrée : l'éjaculation n'est PAS un but ultime. A savoir déjà que, quand vous avez éjaculé une première fois, vous êtes plus susceptible d'éjaculer les fois prochaines, même si ce n'est pas forcément systématique. Trop souvent confondue avec le signe d'un puissant orgasme, donc, il n'est pas rare que ces messieurs se challengent de nous faire éjaculer à chaque fois ! Or, comme ce n'est ni systématique, ni la preuve d'une jouissance extrême, autant dire que Zozo se fatigue pour rien… Alors mollo l'asticot !

5. Ce n'est pas anormal

Non, une éjaculation n'a rien d'anormal. C'est une réaction du corps à un stimuli externe, et cela n'a rien de honteux ! Mais si vous êtes sujette à l'éjaculation, et que la situation vous embarrasse plus qu'autre chose, la solution est au fond de votre bouteille ! Non non, on ne vous dit pas de boire pour oublier, mais on parle bien d'une bouteille d'eau : moins vous boirez avant l'acte et plus votre éjaculation sera discrète !

Crédit Photo / Pinterest