COMMENT péter la FORME après une petite NUIT ?

Charmant a ronflé toute la nuit, Minouche a fait un boucan d’enfer, ou bien bébé d’amour a décidé soudainement de hurler à la mort vers les 3h du mat’ ?

Après une (toute) petite nuit, il faut un vrai plan d’attaque pour au moins faire illusion au bureau.

1. L’acceptation

Oui, vous avez mis une heure à réussir à ouvrir les yeux ce matin, et si vous en aviez eu l’énergie, vous auriez sûrement démoli votre réveil quand il a sonné… Au lieu de gaspiller le peu de batterie que vous avez encore à râler toute la journée parce que vous êtes fatiguée, crevée, épuisée, naze… Acceptez plutôt que oui, vous allez passer la journée en mode veille, et c’est comme ça.

2. On passe en mode « économie d’énergie »

La bonne astuce quand on est fatiguée, c’est de ne pas en faire trop. On économise ses gestes au maximum, et on se pose sur une tâche bien précise qui ne nous donnera pas trop matière à réflexion. On prévient ses collègues qu’on ne sera pas au max de ses capacités pour la journée !

3. On mise sur les bons produits pour carburer

Un café bien serré au saut du lit, et on embraye au bureau avec des smoothies gorgés de vitamines pour tenir le coup. On se laisse aller au grignotage avec une poignée d’amandes, bonne source de protéines et de fibres. A midi, on fait le plein de féculents complets et de légumes pour ne pas sombrer dans la fameuse envie de sieste d’après-déjeuner…

4. On monte la luminosité

S’il fait gris, on se met sous une lampe qui éclaire bien, histoire de bien montrer à notre cerveau que oui, c’est le jour et qu’il faut carburer. S’il fait beau, on file s’aérer à la pause dej’, histoire de recharger les batteries.

5. On blablate !

Parler avec les gens autour de soi, rien de tel pour rester éveillée. Alors on se ménage des petites pauses pendant la journée, et on commente les derniers potins de la boîte ou on se raconte ses dernières soirées ciné. 

Crédit photo : Pinterest