POINT G ? Trouvez celui de l’HOMME !

Point G par-ci, point G par-là… On nous enquiquine avec ça à la fin !

Et si on titillait un peu nos chers hommes avec ça ? Histoire de varier, d’inverser les rôles, de les faire un peu chier quoi…

1. Réalité ou mythe ?

On se demande si cette histoire de point n’est pas encore un délire alphabétique du même ordre que les BB, CC, DD, GG, JJ, QQ crèmes !

Et puis non en fait, il y a bien un point G masculin. Mais il est un peu tabou ce point G là, parce que ces messieurs ne veulent pas souvent qu’on s’aventure par-là… Le point G, ou plus point P, est le « point prostatique » et il est accessible par l’anus.

Oh regardez-les faire leur petite tête horrifiée ! Qu’ils sont chochottes… Et surtout, ils ratent quelque chose, car stimuler le point P procure un intense plaisir.

[SAUT_PAGE] 

2. Il est où ?

Le point P se situe environ à 7 centimètres de profondeur et est derrière la paroi supérieure du rectum (ouais il faut commencer à sortir le GPS).

Sa stimulation mène à l’orgasme, un orgasme différent, meilleur que par simple stimulation génitale semble-t-il.

[SAUT_PAGE] 

3. Comment on fait ?

Attention, n’y allait pas franco et sans prévenir, il pousserait des cris et partirait en hurlant et en appelant sa maman… Discutez-en avec lui (ou faites-lui lire l’article… Bon sauf le passage « Il partirait en hurlant ») et expliquez-lui que ce n’est pas que le médecin qui peut aller par-là, que c’est tout à fait excitant et sexuel (oui il faut également ôter de sa tête la vision du suppositoire et de sa maman).

Ensuite vous pouvez le stimuler avec un doigt (mettez un préservatif dessus si vous n’êtes pas enchantée par l’idée de le toucher aussi intimement) de façon délicate, comme si vous vous touchiez, vous.

 

Rapprochement intime garanti !

 

 

Crédit photo : Pinterest