POURQUOI c’est VACHEMENT cool de VIEILLIR

Ne croyez pas ce que vous dit la pub : vieillir c’est cool ! Qui voudrait à jamais rester en enfance la morve au nez ? Qui voudrait affronter les monstres de l’adolescence éternellement ? Qui voudrait se battre avec ses petits stages et CDD à vie ?

Non vraiment, vieillir c’est le pied.

1. La petite enfance

Regardez tous ces enfants sortant de l’école : il y en a un qui tente de manger un caillou, un autre qui se prend un poteau parce qu'il a vu un pigeon, un troisième qui court comme un dératé avec sa capuche sur la tête…

Franchement, un peu de dignité.

2. L’innocence

Ah oui, vous étiez innocente, vous jouiez à la poupée, aviez des tresses et ne vous souciez de rien… Sauf que vous n’aviez pas seins ! Vous creviez d’envie de grandir pour avoir une superbe paire de roploplos.

Bon bah voilà, réjouissez-vous maintenant !

 [SAUT_PAGE]

3. La créativité

Vous avez l’impression qu’enfant, vous pouviez tout faire, rêver à tous les avenirs possibles et passez votre temps à créer, à dessiner, à peinturlurer au gré de votre créativité débordante.

N’imp’. Vous débordiez comme un sagouin et tuiez la planète à force de recommencer douze fois vos « dessins ».

4. L’adolescence

« Oh, ce que j’aimerais retrouver les fesses de ma jeunesse… » Really ? Mais retrouver les boutons d’acné, la coupe de cheveux approximative (tout comme le maquillage), l’incertain vestimentaire qui parcourait cette époque et les crises de larmes parce que Mathieu ne vous avez pas regardé à la soirée ?

On est quand même mieux à savoir ce que l’on veut, ou l’on veut aller et ce que l’on doit porter !

 [SAUT_PAGE]

5. L’obéissance forcée

Être jeune, ça veut dire obéir. Rappelez-vous les crises de larmes parce que vous étiez privée de sortie ou interdite de télé. Maintenant c’est apéro en semaine et télé jusqu’à une heure du mat’ !

Le pied.

6. La dépendance

Devoir tondre douze fois le jardin, vider le lave-vaisselle pendant une semaine ou faire des sorties piscine avec votre petit-frère, tout ça pour quémander vingt balles… Usant, déprimant et avilissant.

Maintenant, vous pouvez exhiber fièrement votre découvert et faire des chèques qui ne passent pas.

 [SAUT_PAGE]

7. La belle vingtaine

Vous pensez que vos vingt ans étaient votre plus bel âge ? Vraiment ? Entre fast-food, perte et prise subites de poids, vie de débauche étudiante et de larmes post-rupture, croyez-vous vraiment avoir était si heureuse que ça ?

On est quand même mieux sur son petit canapé, avec son petit verre de Haut-Médoc, son chat et son dodo à 23h !

 

Franchement, arrêtez de rajeunir et continuez de vieillir !

 

Crédit Photo : Pinterest