10 manières étranges de manger des goûters d’écoliers

Avis à ceux qui aiment manger plus de mayonnaise que de crevettes, plus de sauce soja que de sushis, plus de ketchup que de coquillettes, plus de fromage ou de Nutella que de pain… Enfin les goulus de la première heure qui connaissent les bonnes tactiques pour manger toujours plus, plus gras et plus sucré. On a passé au crible des manières pas très chrétiennes de se régaler avec des goûters d’enfants. 100% nostalgie. 

1. Le cas des biscuits fourrés : les Prince, Oréo et BN

Atteindre la température idéale. Le must : 25° au soleil. Ainsi la ganache s’attendrit et permet de dessouder les deux biscuits (on en tourne un dans un sens et l’autre dans l’autre sens pour ne pas les briser). Ensuite on racle le chocolat avec les dents du haut (la classe). Puis on mange les biscuits, sans vraiment d’intérêt puisqu’il n’y a plus de chocolat.

2. Le grand classique des cancres : le Flanby

Prêt ? Feu, go ! Ouvrez méga-giga grand la bouche et gobez ! Le concours de gobage de Flanby ça vous rappelle des choses ? Saligot !