DÉPISTAGE de la TRISOMIE : la FIN de l'AMNIOCENTÈSE ?

Aujourd'hui, pour dépister une éventuelle trisomie 21 en cours de grossesse, le test de référence reste l'amniocentèse (après un test préalable qui combine prise de sang et échographie).

Problème : l'amniocentèse n'est malheureusement pas sans risque, et peut causer une fausse couche dans 1% des cas.

Alors, la Société française de médecine prédictive demande aujourd'hui la généralisation d'un nouveau test, qui se fait par prise de sang et pourrait remplacer l'amniocentèse.

Baptisé DPNI, ce test se fait par une simple prise de sang et est fiable à 99% : il peut détecter dans le sang de la mère des anomalies chromosomiques, lors de la dixième semaine de grossesse.

Actuellement, il est disponible chez nous mais le hic c'est son prix élevé, entre 390 et 600€, non remboursé par la Sécurité sociale...

Crédit photo / Pinterest