PILULE : perturbateur ENDOCRINIEN et facteur AGGRAVANT du CANCER ?!

Sorti ce jeudi 6 septembre, l'essai de Sabrina Debusquat, journaliste indépendante, intitulé "J'arrête la pilule" soulève une nouvelle fois des interrogations sur ce contraceptif.

Selon elle et l'étude de plusieurs toxicologues, la pilule serait un perturbateur endocrinien, à savoir "une substance naturelle ou chimique qui peut interférer avec le fonctionnement des glandes endocrines notamment en mimant l’action hormonale naturelle."

Déjà montrée du doigt pour son effet sur la dépression, la prise de poids ou encore la libido, la pilule pourrait également avoir un impact sur le cancer chez les femmes...

Tout ceci est bien évidemment lié au profil de la femme qui prend la pilule ainsi qu'à ses antécédents médicaux, en effet, la pilule reste un traitement médicamenteux qui nécessite un suivi médical et peut avoir des effets secondaires.

 

Crédit Photo : Pinterest 1 / 2