Ce MÉDICAMENT du QUOTIDIEN est ULTRA DANGEREUX pendant la GROSSESSE

D'après un rapport publié par l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé, la prise d'anti-inflammatoires non-stéroïdiens est fortement déconseillée à partir du sixième mois de grossesse.

Cela inclut donc le fameux ibuprofène que l'on peut se procurer sans ordonnance pour soigner le moindre petit bobo.

En effet, la prise de ces médicaments peut avoir des conséquences graves sur le foetus, pouvant aller jusqu'à la mort de celui-ci.

Et il faut également éviter de les prendre au cours des cinq premiers mois de grossesse.

Alors, hop, hop, hop, toutes à la médecine douce pour les petits bobos !

Crédit Photo / Pinterest