5 ASTUCES pour ne pas devenir une GROSSE BARRIQUE ce SOIR !

On y est : le réveillon c'est ce soir. Et qui dit réveillon dit ORGIE !

On attend ce marathon depuis des mois et on a essayé de faire tout ce qu'on pouvait pour l'anticiper… ou pas !

Alors on tente quelques derniers petits trucs pour survivre à cette inauguration des hostilités de l'estomac…

1. L'eau

On boit, on boit, on boit ! Un seul mot d'ordre aujourd'hui : ON BOIT ! De l'eau, évidemment… On aura assez de Martinis® et de vin ce soir et pour les deux semaines qui viennent, donc on se contente de l'eau pure et simple ! On se fait des tisanes, des thés verts, des soupes… Bref, on s'hydrate au maximum pour anticiper l'élimination laborieuse des graisses de ce soir. Et de demain. Et du week-end prochain… BUVEEEEZ !

 

2. La menthe

La menthe est votre amie : elle a des vertus coupe-faim ! Alors prenez les devants, ça sera toujours mieux que rien… Avant l'apéro, respirez des huiles essentielles de menthe poivrée, ça devrait calmer votre orgie. Ou encore mieux, mâchez des feuilles de menthe fraîche avant de manger… Ah bah oui, avec ce goût de dentifrice dans la bouche, on va beaucoup moins se ruer sur le foie gras, c'est sûr !

 

3. La diète

On le sait, ce soir, il n'y aura plus aucune règle dès que le saumon fumé et les fruits de mer seront posés sur la table. Et comme il y a peu de chances que l'on arrive à se retenir de sauter sur le foie gras, autant anticiper dès ce midi : on se fait une petite soupe légère ou une assiette de légumes frais ! On évite les féculents (on en mangera double dose ce soir, de toute façon…) et on limite le sucre ! Pensez à toutes ces bonnes choses que vous dégusterez ce soir… Alors gardez-vous de la place (et limitez la casse) !

 

4. Le bicarbonate

Il a des vertus digestives qui ne vous seront pas de trop pour ce soir ! Le bicarbonate sera votre meilleur allié pour le réveillon : diluez une cuillère à café dans un grand verre d'eau, à avaler d'une traite ! Votre estomac vous remerciera ! Et vous n'aurez même pas peur de remettre ça pour le repas du 25 ! Et vous pouvez même vous faire cette mixture avant le repas, histoire de limiter la casse en amont. Mais le bicarbonate n'est pas magique, inutile d'en abuser ! Le mieux est encore d'écouter sa faim (et surtout sa satiété) !

 

5. Le lâchage

Bon, en même temps c'est Noël et ça n'arrive qu'une fois par an. Alors si on veut reprendre du foie gras et manger deux tranches de bûches, on peut bien se le permettre ! Le tout, c'est d'éviter la crise de foie : c'est bien beau de se resservir deux fois de chaque plat, mais finir la tête dans la cuvette (sans même avoir picolé), n'est pas vraiment le but recherché ! On essaye donc de manger à sa faim (oui on sait, c'est Noël, mais quand même) mais sans se priver… Et puis au pire, une crise de foie, c'est comme une bonne gastro…

 

Allez, joyeuse bouffe à toutes ! 

 

Crédit Photo / Pinterest