Comment RENDRE votre CORPS PLUS ÉROGÈNE !

Les zones érogènes ne se limitent pas à celles que vous connaissez ! Et vous ne vous doutez pas de celles qui sont bien cachées…

Vous pouvez les développer pour avoir encore plus de plaisir, et même en créer de nouvelles !

1. La connaissance du corps
La première chose à faire c'est d'apprendre à connaître votre propre corps ! Il y a des zones qui sont plus érogènes que d'autres. Et les vôtres ne seront pas forcement les mêmes que celles des autres. Explorez vous-même vos sensations et expérimentez. 

2. Les zones de base
Il y a quand même des zones qui sont connues comme étant plus érogènes que d'autres. On les appelle les zones primaires. Ce sont les parties du corps à stimuler si vous voulez atteindre l'orgasme : votre clitoris et votre vagin !

3. Les zones secondaires
Ce sont les parties du corps qui, une fois stimulées, peuvent entraîner l'excitation de vos zones primaires. Les zones secondaires sont par exemple vos seins ou vos fesses. Ces zones sont généralement les mêmes pour tout le monde, mais pas forcément. D'où l'importance d'apprendre à connaître votre corps !

4. Les nouveauté à tester
Les goûts évoluent ! Vous vous souvenez comme vous détestiez les poivrons il y a un an, maintenant vous adorez ça. C'est pareil pour vos zones érogènes ! En essayant les poivrons, vous vous êtes rendue compte que ce n'était pas si mal. Il y a peut être des zones érogènes que vous ne soupçonnez pas, et que vous découvrirez !

5. Les nouvelles zones érogènes à créer
C'est tout à fait possible ! Il paraîtrait qu'en stimulant régulièrement une zone peu réceptive, on peut la rendre plus érogène. Ce qu'il faut faire, c'est stimuler cette zone en même temps que vous stimulez une zone primaire. Par exemple, si on vous embrasse régulièrement dans le cou, au moment où vous avez un orgasme, le baiser dans le cou deviendra bientôt un endroit essentiel pour votre plaisir !

6. Les sens à utiliser
Tout ne dépend pas du toucher ! L'ouïe, le goût et l'odorat sont aussi des clefs pour accéder au plaisir ultime. Surtout l'odorat ! Les odeurs et les phéromones vous stimuleront autant que des caresses. Les effluves agissent directement sur notre système limbique, le centre de nos émotions et de nos pulsions sexuelles ! GRAOUW !!!

7. Les poils : vos alliés
Vos poils jouent un rôle de récepteurs sensoriels. Chaque centimètre carré de votre corps est recouvert de duvet. Ce qui en fait, tout entier, une zone propice à l'excitation ! Alors ne faites pas trop la guerre à vos poils ! Ils sont là pour une bonne raison.

Crédit Photo : Pinterest