Cette FAMILLE entièrement DÉCIMÉE par des POMMES de TERRE

On vous arrête tout de suite : cette histoire est vraiment vraie de vraie (on n'y croyait pas, on a vérifié) !

Les faits se déroulent en 2013, en Russie : Mikhail Chelyshev, professeur de droit de son état, 42 ans, file au sous-sol de la maison pour récupérer quelques pommes de terre pour le repas familial, sans se rendre compte que parmi le tas de patates, certaines ont pourri et dégagent des vapeurs toxiques. Il s'évanouit, et meurt peu après.

Son épouse, Anastasia, 38 ans, finit par descendre à son tour, à la recherche de son mari. Paf ! elle meurt aussi intoxiquée par les patates mortelles.

Suit alors... le fils aîné, Georgy, 18 ans, qui succombe à son tour aux vapeurs fatales. Et dans la série macabre, la grand-mère maternelle, Iraida, 68 ans, qui, vous vous en doutez, y passe également.

Ne reste plus que la petite dernière, Maria, 8 ans, qui découvre les corps de sa famille au sol, mais est heureusement sauvée car sa grand-mère avait laissé la porte ouverte, permettant au gaz mortel de se disperser.

Malheureusement, la petite fille choquée est désormais orpheline, tout cela en raison d'un composé ultra dangereux dans de simples pommes de terre, les glycoalcaloïdes, qui peuvent les rendre mortelles sous certaines conditions.

Une bien triste histoire...

Crédit photo / Pinterest