PAPIER TOILETTE : ce que RÉVÈLE la manière dont vous le POSITIONNEZ

On a toutes une manière très personnelle de poser notre rouleau de papier cucul. Et en plus de ça, ça en dit long sur notre personnalité…

Révélations !

1. Posé sur la chasse

Clairement, vous n'avez pas envie de vous prendre la tête à acheter un dévidoir à papier toilette. Vous préférez investir dans des choses beaucoup plus importante, comme un scotch aux couleurs de l'arc-en-ciel. Au moins, vous savez ce que vous voulez et vous vous donnez les moyens de l'obtenir.

Par contre, vous n'aimez pas le changer de côté. Si vous vous tournez et qu'il n'est pas là, vous piquez une crise.

2. En équilibre sur le bord de la baignoire

Vous êtes pratique et plutôt maligne parce qu'en le plaçant à cet endroit stratégique, vous savez que vous n'avez qu'à tendre le bras pour l'attraper. Et c'est plutôt hyper pratique vu que vous êtes souvent plongée dans une partie de Candy Crush ou la lecture d'un article sur les hommes et leurs mystères.

Après, quand vous le faites tomber dans la baignoire, vous êtes un peu vénère.

3. Bien installé sur son support

Rien ne dépasse vraiment chez vous. Vous aimez bien ranger, on ne va pas se mentir. Du coup, vos toilettes sont forcément à l'image du reste et votre rouleau il est bien rangé sur son dévidoir. Pratique. Efficace. Simple. Un poil psychorigide quand même.

Par contre, vous êtes du style tête en l'air parce que vous laissez toujours les rouleaux terminés sur la chasse. Remarquez, ça décore.

4. Par terre près des toilettes

Oh lala, vous, vous avez bien mieux à faire que de ranger votre P.Q. ! Vous le posez un peu au petit bonheur la chance et vous le retrouvez après deux minutes passées à gigoter sur la cuvette en vous dévissant le cou. Mais bon, l'esprit occupé par 1 milliard de pensées, vous avez autre chose à faire que de ranger.

Poser des trucs par terre, c'est un peu votre passion. Du coup, vous marchez régulièrement sur des chaussettes roulées en boule et vous trébuchez dans vos mugs vides.

5. Dans le placard sous le lavabo

Paresseuse par excellence et très légèrement étourdie, vous ne pensez JAMAIS à sortir un nouveau rouleau quand vous en avez terminé un. On vous entend souvent pester du fin fond des cabinets parce que vous allez devoir marcher sur la pointe des pieds, les fesses serrées, pour aller en chercher un.

Et à peine posé, vous oubliez complètement ce qui vient de vous arriver, jusqu'à la dernière feuille du rouleau… Vous avez aussi une légère tendance à l'amnésie.

 

 

MDS

Crédit Photo / Pinterest