Une CAMPAGNE des MÉDECINS pour ALERTER sur les PERTURBATEURS ENDOCRINIENS

Vous en avez peut-être entendu parler ces derniers mois, car ils reviennent souvent sur le devant de la scène en ce moment : les perturbateurs endocriniens sont présents dans nombre de produits de notre quotidien, et ils sont inquiétants pour notre santé.

C'est pour cela que des médecins français ont décidé de prendre les choses en main, et de lancer une vaste campagne sur le sujet.

Les femmes enceintes et les jeunes parents sont tout particulièrement concernés, car les bébés sont particulièrement vulnérables face à ces fameux perturbateurs.

On fait le point pour vous y retrouver.

1. Où trouve-t-on ces pertubateurs endocriniens ?

Ils sont présents dans un grand nombre de produits autour de nous : aussi bien dans le plastique, que dans les pesticides, certains cosmétiques (parabènes)...

2. Quelles conséquences sur la santé ?

La fertilité, le diabète, l'obésité, certains cancers hormono-dépendants (sein, prostate)... peuvent être directement liés aux perturbateurs endocriniens. 

Les femmes enceintes sont plus exposées car plus vulnérables, et les jeunes enfants également.

3. Quels sont les produits à éviter ?

Pour ce qui est du plastique : on évite de faire chauffer son repas au micro-ondes dans une boîte en plastique, et on bannit le Teflon à la maison sur ses ustensiles de cuisine. 

Du côté des cosmétiques, on limite leur usage au maximum, surtout sur la peau fragile des tout-petits. On se débarrasse de ses lingettes, et on mise sur les produits naturels.

Pour la chambre de bébé, on opte pour une valeur sûre : le bois brut.

Enfin, on lave systématiquement les vêtements et doudous neufs de bébé, qui peuvent contenir des résidus chimiques.

Crédit photo / Pinterest