« PD » n’est pas une INSULTE chez le COIFFEUR…

Attention, vous risquez de rendre votre café en lisant cet article.

Le Conseil des prud’hommes, pour une affaire de licenciement abusif, a déclaré que : « En se plaçant dans le contexte du milieu de la coiffure, le Conseil considère que le terme de « PD » employé par le manager ne peut être retenu comme propos homophobe car il est reconnu que les salons de coiffure emploient régulièrement des personnes homosexuelles, notamment dans les salons de coiffure féminins, sans que cela ne pose de problèmes. »

Oui, ça donne la nausée. Oui, on se demande quelle bande de troufions dirige le Conseil. On se dit que ça doit être beau, les délibérations : « Ah bah c’est une femme en minijupe, c’est normal qu’elle se fasse traiter de salope ! », « Tout à fait d’accord Gérard, c’est comme ce noir qui a mal pris qu’on lui offre une banane ! M’enfin, c’est culturel ! », « Ça c’est sûr mon Jacky, les gens tu sais… Ils ne savent pas de quoi est fait la culture ! De nos jours les PD penseraient presque qu’ils ne sont pas malades ! »

Alors on a tendance à se dire que les propos de ce genre doivent rester entre Jacky et Gégé, qu’ils aillent picoler un coup, se roulent des pelles entre hommes trop prudes et coulent des jours heureux dans la bêtise… 

LP.

Crédit Photo / Pinterest 

Twitter : @MBrancourt