CONSTERNANT. Un prêtre de Lyon déclare que les victimes et les tueurs sont IDENTIQUES !

Au pays des timbrés, on trouve des trucs sacrément marrants…

 

 

 

 

Après les attentats du 13 novembre, Hervé Benoît, un prêtre lyonnais a tenu des propos aberrants concernant les attaques terroristes dans une chronique de « Riposte Catholique » : « Regardez les photos des spectateurs quelques instants avant le drame. Ces pauvres enfants de la génération bobo, en transe extatique (...). Ce sont des morts-vivants. Leurs assassins, ces zombies-haschishins, sont leurs frères siamois. »

 

Bien bien. Le pauvre, il croit vivre dans un film de Tarantino avec une bande de cinglés qui agitent les bras au dessus de leur tête et entonnent des prières sataniques…

 

Il poursuit, « Je vois des signes multipliés sur les tee-shirts, sur les tatouages, sur les pochettes de disques : « mort, diable », et les ingrédients qui vont avec : violence, sexe, défonce, jouissance, vacarme, codes partagés de la culture de masse. » Ca ne doit pas être facile sa vie si chaque fois qu’il croise un barbu tatoué, il se met à voir le diable !

 

On l’inviterait bien à un petit concert, histoire de boire une bière et de le faire danser un peu. On lui décrasserait les idées au papy-fou !

 

Mais attendez, il en a encore sorti une bonne… « Le signe de la mort et du chaos ne flotte pas que sur les rues de Paris, un vendredi soir maudit. 130 morts, c'est affreux ! Et 600 morts, c'est quoi ? C'est le chiffre des avortements en France le même jour. Où est l’horreur, la vraie ? »

 

 

 

 

AAaaaah, pas fou le type, il se dit qu’il va aborder tous les sujets dans sa miteuse chronique. Alors voilà qu’il nous sort une comparaison foireuse avec l’avortement ! Eh oui mesdames, vous aussi êtes des diablesses infâmes !

 

Comment ça être libre de décider d’avoir un enfant ? Comment ça vivre librement avec son corps ? Interdit ! Nous dit papy-zinzin ! On se remet en selle illico et on pond douze gamins !

 

L’archevêque de Lyon s’est dit consterné par les propos tenus de ce collègue louche… Il tient à le rencontrer.

 

On espère qu’il va bien le gronder le vieux sénil… Mais malheureusement, les sanctions ne peuvent être prises que par le diocèse de Bourges… On a comme un doute sur la mise à l’écart de papy-taré…

Crédit Photo : Pinterest