Grand moment de solitude à cause d'un satané rhume !

Sale traître de rhume ! Toujours à se manifester dans les pires moments... C'est sûr, qu'il y a plus raffiné que de se trimballer avec cette satanée goutte au coin du nez. Manque de bol : pas de mouchoir à l'horizon ! Et ce vicieux qui vous a crâmée, à essayer tant bien que mal de l'évincer... Tant de situations qui nous mettent mal à l'aise, mais quand ça arrive aux autres... Les témoignages des pires situations de rhume : de vraies VDM, spécialement sélectionnées pour vous. Vous vous reconnaîtrez... forcément !

  • Avec mon nez bouché en permanence, mon lit est envahi de mouchoirs en papier. C’est la raison pour laquelle les gens me regardaient bizarrement dans le bus ce matin : ce n’est qu’en arrivant au travail que je me suis rendu compte que j’en avais un dans les cheveux, collé par la… substance. Ravissant.

 

  • Hier soir, sentant un rhume pointer du nez, je ronfle. Résultat, ma copine m’a demandé de passer la nuit sur le canapé à cause du bruit. Je me suis réveillé malade et avec un torticolis.

 

  • Aujourd’hui, pot de départ de Sarah, qui part en retraite après avoir assisté le boss depuis le Second Empire. Pas de bol, une « crève » carabinée me fait ressembler à un bouledogue souffrant de myxomatose. Après avoir éternué pour la millionième fois de la journée, je vois le directeur s’avancer vers moi, la main tendue. Je n’ai pas vraiment réfléchi; je l’ai gratifié d’un petit hug, en lui tapotant le dos de ma main.

 

Partagez votre expérience !

 

  • Avec mon rhume et mon nez bouché, comment aurais-je pu me rendre compte de cette m… de chien collée toute la journée à ma chaussure, la droite en plus !!! Je comprends mieux cet air dégoûté de mes amis d’ascenseur et l’espace qu’on m’a réservé dans ce bus pourtant bondé !

 

  • Levée en retard ce matin, nez bouché et gros mal de tête, je me parfume avant de partir au bureau. Ne m’étant pas rendu compte de la dose vaporisée, j’ai été mise sous quarantaine par mes collègues et mon manager. Vive le rhume…

 

  • Après 4 heures éreintantes de partiels de philo, la matière qui me donne le plus mal à la tête, j’ai enfin réussi à composer une dissertation décente. Et à 5 minutes de la fin, je suis alors prise d'une crise soudaine d'éternuements qui imbibent ma copie douloureusement rédigée.

 

  • À la dernière Saint-Valentin, un gros rhume m’a rendu complètement aphone ! Plus moyen d’articuler le moindre mot. Mon copain m’a dit qu’on ne lui avait jamais fait d’aussi beau cadeau pour la fête des Amoureux…

 

  • Enrhumée, je suis bloquée à la maison aujourd’hui… En tenue de combat : collants en laine, peignoir rouge assorti à mes narines, et charentaises fourrées. Enorme classe. Et évidemment, c’est aujourd’hui que le beau gosse du troisième vient m’apporter le courrier arrivé par erreur dans sa boîte aux lettres…

 

Partagez votre expérience !

 

  • Pris d'un rhume soudain en sortant de soirée, je passe ma nuit à vider le stock familial de mouchoirs. Le lendemain, le sol jonché de mouchoirs usagés m'a valu un regard interrogateur de ma mère. Intense moment de gêne.

 

  • Je me précipite pour servir LE beau client que l'équipe s'arrache, mais au lieu d'un bonjour souriant, je lui éternue dessus ! Vive le rhume !

 

  • Un bon rhume, c'est quand tu essaies d'avoir un moment intime avec ton homme, mais que t'as cette horrible goutte qui te pend au nez et que tu renifles... pire que les chaussettes!

 

  • Se cracher dans la main en éternuant, et devoir serrer la main juste après sans avoir le temps de se laver les siennes...

 

  • Super soirée; rencontre miracle. Il dépose un baiser sur mon nez rouge, endolori et glisse sur mes lèvres irritées. J'éternue, tout sort par le nez.

 

  • Un jour de rhume, j'ai trouvé la lampe d'Aladin. Et maintenant, j'ai un billard et non un milliard, et je possède aussi une mite géante... vive le rhume !

 

Partagez votre expérience !
 
 

Crédit photo : aufeminin.com