Accueil Couple et Sexualité Couple et Sexualité Homosexualité Homosexualité Un homosexuel de longue date peut il devenir hétéro ? Un homosexuel de longue date peut il devenir hétéro ?
Les discussions

Un homosexuel de longue date peut il devenir hétéro ?

Discussion initiée par Invité
0
1, 2, 3
Aller à la page
chiara2014 utilisateur non connecté
06/03/2008
21h18
0 amie
Et oui telle est ma question ?

Il est beau et pas du tout folle. Je suis tombée amoureuse après avoir travaillé 2 ans avec lui.
Je me doutais mais on me disait que non, alors...
Il m'a dit plus qu'aucun hétéro, je t'aime beaucoup, vraiment beaucoup, mais je ne pourrais être qu'un ami pour toi, losque je lui ai avoué mes sentiments, mais il souhaite me voir et rester en contacte avec moi.
J'ai l'intime conviction que nous avons quelques chose à vivre, je ne peux l'expliquer, intuition féminine peut être.
Je pense aussi qu'il croit que je vivrais cette relation comme tout hétéro, dans l'exclusivité et sans ouverture d'esprit mais je ne suis pas ainsi, seulement il l'ignore encore, il me faut le lui dire.
Il dit avoir eu des relation hétéro jeune, mais il n'était pas comblé, seulement était ce pas l'hétérosexualité ou la relation elle même ? Cependant il a aimé et a pris du plaisir...

Donc je me demande si un homosexuel de 38 ans peut devenir hétéro pour l'amour d'une femme, si tenté qu'il puisse être profondémment amoureux d'une femme ?

Merci pour votre éclairage
Laughing
Vick64 utilisateur non connecté
07/03/2008
15h24
0 amie
Pour le vivre malheureusement, si un homme marié depuis plus de 20 ans avec sa femme, peut dans crier gare, se découvrir des penchants homosexuels, je pense que l'inverse peu aussi se produire.
Invité utilisateur non connecté
07/03/2008
16h06
0 amie
J'aimerais un enfantJ'aimerais un enfantJ'aimerais un enfant
Salut chiaria2014,

Un me mes meilleurs amis est gay depuis de longues années.
Il a d'abord été hétéro dans sa jeunesse et homo depuis.
Il fréquente bcp d'hommes et a une vie sexuelle plusque comblé avec ses hommes !
Mais depuis qq tps, il regarde les femmes, il se pose des questions car il se surprend a rêver de relation sexuelle avec des femmes.
Il songe même a se mettre avec une femme.

Alors je pense que ca peut etre possible !
Stan78 utilisateur non connecté
07/03/2008
16h36
1 amie
Bonjour Chiara.

Rien n'est impossible, et l'on peut avoir une attirance pour les hommes, sans pour autant repousser catégoriquement l'idée d'une relation avec une femme. Dans ton cas surtout s'il existe déjà cet élan d'amitié, je ne vois pas du tout en quoi, l'homosexualité de ton ami pourrait être un obstacle.
chiara2014 utilisateur non connecté
07/03/2008
21h20
0 amie
merci, cela est encourageant. Mon ami ne me donne pas de nouvelles en ce moment et je crois savoir qu'il ne va pas bien. J'ai envoyé un email et tout à l'heure un sms, mais pas de réponse. j'espère que cette distance n'a rien à voir avec moi et que ce n'est pas un recul...
en tout cas merci pour vos réponses
et bon we
bises
chiara Merci
anna12 utilisateur non connecté
22/03/2008
12h23
1 amie

Sujet du message : éprise d'un homosexuel

Je me trouve un peu dans la même situation mais c'est très compliqué.
Quand on est ensemble il se passe vraiment un truc. A chaque fois on a la même réflexion de la part des autres: s'il était pas gay on pourrait vraiment croire que... ou quand on cherche l'un on trouve l'autre. Il m'a dit des choses que personne ne m'avait jamais dit.
Il sait qu'il se passe quelque chose... il recule. Il me dit toujours des phrases mystérieuses que je ne comprends, il dit des choses qu'il ne veut pas expliquer. Il a quand même consenti à me dire que si j'étais un homme ça ferait longtemps qu'on serait ensemble.
Depuis que je lui ai avoué ouvertement qu'il était plus qu'un ami, il s'est braqué et fait comme si de rien n'était et continue à me confier ses problèmes perso. Donc je me braque aussi, je l'accuse de vouloir me faire du mal. Je suis désemparée j'ai l'impression d'avoir tout gachée entre nous. N'étais-ce pas mieux quand il y avait ce petit jeu entre nous, ces regards qui en disaient long, ces mots doux, de douces hypothèses que peut-être...

Oh je te comprends très bien!
louvette utilisateur non connecté
09/01/2009
22h10
2 amies
J'arrive un peu tard dans la discussion, j'espère que vos relations chiara et anna se sont améliorées depuis mars dernier... Je suis moi aussi amoureuse d'un gay et tout le monde autour de nous pense qu'il y a quelque chose entre nous. Nous sommes très proches et j'espère sincèrement trouver une solution. Parfois je me dis aussi que si j'étais un homme, ce serait l'idéal. Une idée intéressante Embarassed mais impraticable malheureusement ! SVP dites moi ce que sont devenues vos relations...
anna12 utilisateur non connecté
10/01/2009
10h32
1 amie
Chère Louvette
Que dire de notre relation aujourd'hui? Quelques mois plus tard il a rencontré quelqu'un. N'ayant plus besoin de substitut affectif il m'a un peu délaissé, je n'étais plus la number one de sa vie. Son compagnon m'a vite fait comprendre qu'il était temps pour moi de m'effacer un peu. Nous étions proche mais plus autant qu'avant. C'est là que j'ai recommencé à vivre un peu pour moi, je me suis éloignée... Et au fur et à mesure des mois il est doucement revenu vers moi sans s'en apercevoir. Et puis pendant les fêtes il n'a pas pu s'empêcher de balancer un je t'aime (ce que ça voulait dire j'en sais rien). Il m'a proposé de partir ensemble en vacances avec nos moitiés respectives et il m'a dit aussi qu'il voulait m'inclure dans ses projets professionnels, en bref m'emmener avec lui quand il partira pour son travail à l'autre bout du pays. Que penser de tout ça? Je n'en sais rien, c'est toujours quand j'arrive à me détacher de lui qu'il trouve inconsciemment le moyen de me ramener!! Bien sûre que je partirai avec lui, mais est-ce une bonne idée, je ne crois pas! Il me fait autant de bien que de mal... il est même gonflé au point de nous comparer à Clara Sheller et son JP !! Il est plein de contradiction c'est ce que j'aime chez lui mais là c'est complètement maladif... j'aurai du lui dire ses 4 vérités mais c'est toujours après que je me rends compte de l'impact que ça a sur moi. On dit pas je t'aime à une amie, je ne suis quand même pas folle !!
Bref tout ça pour dire, attention ces situations sont dangereuses, si ce n'est que le début va t'en parce qu'après c'est trop tard car il se culpabilisera tellement de ne pas pouvoir te donner ce que tu veux de lui que maladroitement il essaiera de le compenser par des gestes et des paroles qui te feront croire que c'est véritablement de l'amour. Au jour d'aujourd'hui je moi-même je ne sais tj pas ce que c'est et ce que je sais en revanche c'est que l'histoire n'est pas encore finie...
louvette utilisateur non connecté
10/01/2009
17h51
2 amies
Chère anna, merci pour ta réponse. Je suis désolée de voir que tu te sens prisonnière de la situation. C'est vrai que pour moi c'est tout récent, et je pourrai lui tourner le dos, seulement je me dis que même s'il ne peut rien me donner de plus que son amitié, ben c'est déjà beaucoup. Je n'ai pas tant d'amis que je puisse laisser tomber si facilement. Cela dit, j'ai aussi rencontré son mec et je l'aime beaucoup... Enfin, je ne me prends pas trop la tête et à vrai dire même si j'espère, je ne crois pas qu'on ai beaucoup d'avenir...

Tu as dis une chose à laquelle j'ai envie de réagir :
anna12 a écrit :
On dit pas je t'aime à une amie, je ne suis quand même pas folle !!

Tu n'es pas folle, mais je pense que c'est possible. Même si vu la situation, ce n'est pas très clair!
Une personne de ma famille est décédée il y a quelques temps, un oncle que j'aurai voulu connaître mieux. Ca a été un choc et depuis j'ai décidé de dire aux gens auxquels je tiens le plus que je les aime. Du coup, je l'ai dit à mon meilleur ami (un gay aussi, mais bon, ça n'empêche pas...) et il a très bien compris qu'il n'y avait aucun sous-entendus. Voilà, je ne dis pas que c'est pareil pour lui, mais on ne sais jamais. Est-ce que vous en avez parlé ?
anna12 utilisateur non connecté
10/01/2009
18h35
1 amie
Moi aussi il m'arrive de le dire à mes amis sans sous entendu mais là il sait que pour moi il est plus que ça donc c'est vraiment quelque chose auquel j'avais mis un frein. Et en parler c un vrai dialogue de sourd j'y ai renoncé depuis longtemps. On continue donc comme ça, il est trop tard pour faire marche arrière. Et puis j'ai du mal à renoncer à cette alchimie qu'il y a entre nous et c'est vrai qu'on est fait pour être ensemble, on en plaisante même quelques fois en se disant qu'on doit être marié dans une vie parallèle parce que c'est ça qu'on est finalement un couple à part entière et même si nous avons nos couples respectifs on se sent bien ensemble...
fenice83 utilisateur non connecté
10/01/2009
18h40
2 amies
Bonsoir, je suis aussi du genre à dire "je t'aime" sans pensée sexuée. Parce qu'effectivement demain peut survenir un drame et là il sera trop tard. Il faut dire aux gens qu'on aime, que justement on les aime. Le tout est d'être clair dans ses propos et attitudes. Je suis homo, j'aime passionnément celle qui m'accompagne et les autres que j'aime (hommes ou femmes, famille ou amis) savent ce qui l'en est. Il n'y a pas d'ambiguité. Je les aime sincèrement, mais n'en désire qu'une.

Je ne sais pas si vos amis gays ont le même comportement. Il ne faut pas oublier que les homos ont souvent un côté affectif super développé et qu'ils ont parfois perdu des proches, des gens qu'ils aimaient, dans des circonstances dramatiques, que ce soit par maladie ... ou par rejet. Quant ils se sentent proches de quelqu'un ils ont besoin de le dire. Cela ne veut pas dire forcément qu'ils "aiment" d'un amour exclusif. Ils aiment d'amitié en quelques sortes.

C'est peut être difficile à comprendre mais vous devez faire attention à cela pour ne pas vous bercer d'illusions et être malheureuses.
louvette utilisateur non connecté
11/01/2009
00h38
2 amies
Que dire, c'est étrange comme situation. Vous êtes en couple chacun de votre côté et en même temps vous êtes toujours ensemble. Il a l'air de pas en savoir plus que toi finalement. Par contre je trouve que dire que vous seriez ensembles depuis longtemps si tu étais un mec c'est assez hypocrite finalement, quels que soient vos sentiments, ce qui est en jeu là, c'est le désir que vous éprouvez l'un pour l'autre et je pense qu'il ne peut pas y avoir de demi-mesure. Le désir est présent ou absent, s'il se sent troublé par toi je pense qu'il devrait le savoir. Après, c'est peut-être difficile à admettre... Si la situation lui convient telle quelle, il ne se remettra pas en cause. J'espère que tu y arriveras! Pour moi c'est mal parti. En plus je suis à Paris et lui en province alors on se voit pas autant qu'on le voudrait... Il vient bientôt et on a prévu de se voir. J'hésite à lui dire ce que je ressens, j'ai peur de le faire fuir. Quitte à souffrir en silence, je préfère ne pas perdre un ami.
anna12 utilisateur non connecté
11/01/2009
17h05
1 amie
Je ne sais ps quelle solution est la meilleure, lui dire ou s'abstenir? Je pense que s'il tient vraiment à toi il ne te fuira pas. Moi en tout cas il ne l'a jamais fait, par contre ce qui est dangereux c qu'il essaie de compenser ce qu'il ne peut pas te donner par un espèce de mélange amour-amitié comme ce qui s'est passé pour moi. Le principal c de ne pas se bercer d'illusion... pour ma part je sais que j'essaie au maximum de prendre du recul, ce qui n'est pas simple parce que nous nous voyons quotidiennement.
Mieux vaut lui en parler je pense parce que souffrir en silence n'est pas la meilleure des solutions autant partager ça avec lui parce que les non dits c pire que tout. Mieux vaut en discuter calmement plutôt qu'un jour sous le coup de la colère ça sorte.
Je pense que le désir il est là mais que c en complète contradiction avec ce qu'il est lui. Je pense qu'il arrivera un jour où j'aurai besoin de vivre ma vie sans lui mais pour l'instant je ne suis pas prête à le laisser partir et je pense que lui non plus.
louvette utilisateur non connecté
11/01/2009
17h41
2 amies
Tu as raison je suppose... On se voit fin janvier, je te dirai ce qu'il en est. D'ici là bon courage anna !

fenice, je ne suis pas sûre que ce côté très démonstratif ait grand chose à voir avec les préférences sexuelles des uns et des autres. En tout cas, dans mon entourage les plus démonstratifs ne sont pas les homos au contraire et mon meilleur ami est le moins démonstratif de tous.
Le problème ici c'est que je crois que mon ami qui est si ambiguë ne s'en rend pas compte lui-même... difficile de lui faire comprendre que son attitude est troublante ! On dirai que tout le monde s'en est aperçu sauf lui, jusqu'à son copain qui a l'air un peu jaloux de notre relation. On verra bien à la fin du mois ce que ça donne !
fenice83 utilisateur non connecté
11/01/2009
21h22
2 amies
Je ne sais pas trop quoi te dire, tu as sans doute raison.
Certains sont plus démonstratifs que d'autres, plus sensibles que d'autres.

J'espère sincèrement que anna12 et toi, arriverez d'une manière ou d'une autre à clarifier la situation avec vos amis. J'ai vécu il y a quelques années une passion dévorante, totalement inconcrétisable, et pourtant réciproque pour une femme... c'est destructeur, on y laisse beaucoup de plumes.
Bon courage alors
louvette utilisateur non connecté
11/01/2009
21h27
2 amies
merci... Smile
voyous utilisateur non connecté
04/02/2009
16h47
0 amie
louvette a écrit :
merci... Smile
bonjour
anna12 utilisateur non connecté
04/02/2009
18h55
1 amie
Bonjour,

Comment vas-tu? Et ta situation ...
voyous utilisateur non connecté
04/02/2009
19h42
0 amie
je vois que toutes nous sommes dans le même cas ,moi j'ai rencontré mon ami sur les bancs de l'école au moment de mon cap et part contre au départ je ne l'avais pas remarqué ,puis nous étions obligés de prendre le train ensemble matin et soir car nous faisions le même parcours et un jour un jeu de garçons stupide à voulu qu'il m'embrasse, moi je n'ai pas apprécié car mis à part les études je ne regardais pas les garçons,on se fréquentait en copains ,on sortait ensemble ,bref quoi de plus normal à 18 et 15ans.Les années ont passés nous avons eu un flirt de courte durée pendant nos études,mais moi je le repoussé car il était mineur ,je lui disais d'attendre,car moi je ne m'engage pas à la légère,les années passent chaqu'un travaille de son côté,on se voit quand sa soeur le laisse sortir.Car à 20 ans il n'a pas le droit de sortir comme il veut.Il va disparaitre de ma vie pendant 3 ans et un beau matin de février 2008 une amie commune me téléphone et me dit:tu va avoir une surprise,quelqu'un va te téléphoner.Le lendemain 3 ans àprés mon ami me téléphone et me dit j'ai quelque chose à te dire et il raccroche et me rappelle,je lui demande de parler ,de me dire ce qui ne va pas,là il me dit :voilà je suis homo,j'ai un copain,et bien moi je lui réponds c'est pas pour ça que l'on ne doit pas se revoir,tu étais mon ami tu le resteras,mais si tu repars attention.Donc le samedi après son aveu on se voit,on n'en discute (je me souviens avoir même pleurais)il avait changé alors qu'avant il préférait les filles.Il est sorti avec beaucoup de filles).puis on se voit chaque semaine ,il me raconte qu'avec son copain ça ne marche pas fort,qu'il ne pense qu'au sexe' et que lui cherche l'équilibre,donc je le conseille de quitter son ami s'il n'est pas heureux avec lui.Chose qu'il fait et le voilà parti dans une déprime impossible ,je suis là,je le soutient,il a des amis comme lui certains sont même très bien.Mis à part ceci il a des prises de têtes avec sa soeur qui lui fouille constamment sa chambre.Il décide de déménager et je l'aide à tout choisir(comme si nous étions ensemble)'sa chambre ,sa cuisine ,tout quoi,même son linge de maison par contre je lui avait dit que je ne jouerai jamais la copine car ceci je ne pourrais pas ,on se voyait tous les jours quand on ne travaillé pas et que nos horaires concordaient,puis lorsqu'il a eu son appartement et qu'il a emménagé là aussi je l'ai aidé,bref lessivage de son appartement du sol au plafond.(Quand je me changeais pour faire son ménage ,je me faisais petite car j'avais remarqué qu'il me regardait,puisqu'une fois il m'avait dis qu'il regardait les filles.Puis le 14 juillet est arrivé je suis partie au bord de la mer chez des amis,le soir du feu d'artifice,il me dit tu sais pas je suis là où tu es(il me collait vraiment)vive les vacances d'aout 'un mois sans lui)mais le téléphone il en abusé je n'avais le temps de rien faire ,il était tout le temps là et un certain jour il a rencontré quelqu'un,il était sympa ne faisait rien avec lui,ils se voyaient comme avec moi en ami c'était pas se que je croyais,il était hétéro lui et puis le temps passe mais moi je vois mon ami changer au moment des fêtes de noêl j'achéte des livres pour ma mère il est jaloux,avec lui ,je choisis des cadeaux pour offrir à sa petite nièce.Il trouve tout trop cher, il vient dans ma petite ville(car je suis en intérieure d'une grande ville)passe deux heures dans un magasin pour choisir 4 verres )noêl se passe bien pour nous deux il se réconcilie avec sa soeur et malgré son ami,il continu à chercher ailleurs,lors de notre derniére rencontre on devait se voir pour fêter le 1er de l'an ,il était en colére aprés moi car il n'avait pas pu faire ses achats sachant que se jour là il était arrivé à 15h et que c'est ce jour qu'il avait choisi ses verres,mais aprés moi il devait faire des courses pour le réveillon de 1er de l'an.Le soir chacun est de son côté mais à minuit je lui souhaite sur son portable,sur son fixe bonne année et lui envoie une carte électronique sur son ordinateur avec mylene farmer en fond.Le lendemain à 16 heures,n'ayant pas eu signe de vie de lui je lui re souhaite la bonne année sur son portable,le vendredi on doit se voir,là il m'annonce qu'il a une gastro ,mais je vais tout de même le voir(il me dis pas avant 16h car j'ai un ami)quelques temps avant il me disait aussi qu'avec son ami il regardait les filles ,moi je ne le croyais pas car j'ai d'autres amis comme lui et ils ne sont pas attirés par les femmes,ils ne les regardent pas.Depuis que mon ami à rencontrer son ami normal il change même son ami homo était en train de casser avec lui,moi j'ai osé abordé le sujet le plus grave celui de la drogue et j'ai eu pour réponse que ce qu'il faisait avec son ami ça ne me regardais pas.Quelques temps avant il m'avait dit qu'il allait gagné 5000 euros par mois(ça c'était pendant ses délires)mais je ne l'avais pas encore compris)puisqu'il m'avait dis aussi qu'il se prostituerai s'il n'avait personne(là j'avais peur pour lui)PUIS pour fêter la nouvelle année je vais chez lui le vendredi aprés-midi,j'arrive je le trouve bizarre,il est énervé comme les deux derniers jours ,je n'ai pas le temps de lui dire quoi que ce soit ,il me dit:il faut qu'on parle'il était trés en colére et me réclamé 2cds qu'il neutre qu'ils m'avaient refais.et puis il me sorstoi tu tiens encore à moi,tu veux coucher avec moi'il m'avait déjà dis que je lui plaisais et que si il avait été un homme à part entiére on serait marié avec des enfants car il étais toujours amoureux de moi ,aujourd'hui ça fait un mois que je ne le vois plus,il me laisse des textos sur mon portable mais il ne veut pas me voir,pas me parler,moi je voudrais juste récupérer l'ami de mes 20 ans quand je ne savais rien,croyer-vous qu'un homo peut aimer les femmes(il remarqué tout 'ma manière de m'habiller,essayer de savoir les sous vétements que je portai etc .que pensez-vous de mon histoire avez vous vécue la même situation
anna12 utilisateur non connecté
05/02/2009
20h59
1 amie
Pas la même situation c sûre ! Je pense que c quelqu'un qui ne sait pas où il va ni qui il est. Il a surtout beaucoup de problème à régler et il est nécessaire qu'il fasse le point. Ce n'est que mon avis ms je le laisserai mener ses batailles seuls tout en lui montrant de loin qu' il peut compter sur toi. Un sms de temps en temps qui voudrait dire "tu peux compter sur moi".
Lancer une nouvelle discussion
Cela devrait aussi vous intéresser : conflits, vie commune, faire plaisir
1, 2, 3
 
Aller à la page
Connexion
Enchères
Les cadeaux du moment
2 places de cinema pour #CHEF
La novice - Tome 1
T-shirt femme La légende de Manolo